Grand stade décines
©Tim Douet

Les comptes d'OL Groupe passent dans le vert

La vente de plusieurs joueurs à l'été ainsi que les revenus liés à la participation à la Ligue des champions permettent à la société gestionnaire du club de football lyonnais d'enregistrer un bénéfice net de 19,7 millions d'euros pour 107,8 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Si le sportif a connu quelques déboires, le financier se porte bien à l'Olympique lyonnais. OL Groupe, la société qui gère les activités du club a enregistré un bénéfice net de 19,7 millions d’euros au premier semestre de la saison 2015/2016. Un bond spectaculaire puisqu'à la même époque l’an dernier, la société accusait une perte de 9,4 millions d’euros. De bon augure alors que l'achèvement de la construction du Grand Stade doit marquer l'entrée dans une nouvelle ère économique pour l'OL.

Retour en Ligue des champions et transferts lucratifs

Le redressement de ce début de saison, le club lyonnais le doit en partie à son retour, certes infructueux sur le plan sportif, en Ligue des champions. Cette participation à la compétition reine sur le Vieux-continent se traduit par l'entrée, toutes recettes confondues, de 37 millions d'euros dans les caisses de l'OL. La vente de jeunes talents a également permis d'acquérir quelques deniers. Les cessions des contrats de Yacine Benzia, de Clinton Njie, de Mohamed Yattara, et de Medhi Zeffane ont rapporté en tout 17 millions d'euros. Le transfert d'Anthony Martial de l'AS Monaco à Manchester United a également permis à l'OL, son club de formateur, de toucher 8,7millions.

 

Retrouvez toute l'actualité de l'Olympique lyonnais sur le site Olympique et Lyonnais
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut