L'OL s'en sort bien face à Auxerre (vidéo)

L'OL s'est imposé face à Auxerre samedi à Gerland (2-1). Une victoire acquise dans la douleur grâce à deux buts de Lisandro sur penalty. Au classement, les Gones reviennent à trois points de Lille (3e).

21 heures. Les joueurs pénètrent sur la pelouse de Gerland, le speaker de l'OL se saisit du micro pour annoncer la bonne nouvelle. En fin d'après-midi, Lille s'est incliné sur le terrain de Brest (3-1). Il ne restait plus qu'aux Lyonnais de l'emporter pour revenir à trois points des Lillois, troisièmes au classement. Une mission qui sur le papier ne semblait guère compliquée. Et pourtant. Face à une équipe auxerroise, lanterne rouge de Ligue 1 et qui n'a jamais gagné à l'extérieur en championnat cette saison, les coéquipiers d'Hugo Lloris ont eu besoin de deux penalties pour faire la différence. L'un en première mi-temps, l'autre en seconde.

La bourde de Umtiti

Disposée une nouvelle fois en 4-4-2 avec le retour en défense d'Aly Cissokho, l'équipe rhodanienne a clairement manqué d'inspiration et de liant dans le jeu. Brouillon, frileux, l'OL a souffert durant toute la partie. Lors du premier acte, ni Gomis (17e), ni Lisandro et encore moins Briand (20e) ne parviennent à trouver la faille. Il faut attendre la 28 ème minute de jeu pour voir Lyon prendre l'avantage. Lisandro, accroché dans la surface de réparation bourguignonne, débloque la situation sur penalty (1-0, 29e). Puis plus rien. Les Lyonnais se contentent du minimum syndical. Dans le jeu et les intentions. De quoi redonner de l'espoir à l'AJA. Samuel Umtiti, pourtant loin d'être ridicule samedi, délivre une offrande à Alain Traoré qui élimine Lloris par un petit piqué puis pousse le ballon dans la cage lyonnaise (1-1, 42e).

L'OL se rapproche de Lille

Décidément, cette saison, Lyon est incorrigible. Complètement insaisissable. Capable du meilleur comme du pire. A l'image de la deuxième mi-temps. L'OL souffre. Mis en difficulté par une formation de l'AJA qui joue libérée, les Lyonnais se font bouger sur le pré de Gerland. Et vont faire la différence, une nouvelle fois, sur penalty. Après une faute - un tantinet moins évidente que le premier penalty - de Boly sur Lisandro, l'attaquant argentin ne se démonte pas et le transforme (2-1, 72e). Auxerre ne reviendra pas. L'OL remporte un précieux succès et reste au contact de Lille en revenant à trois points des Nordistes. La course au podium ne fait que commencer...

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut