L'OL perd un sponsor

'On avait pris avec Novotel et Ticket Restaurant le sponsoring de l'Olympique lyonnais en 2006. On s'était engagé sur ce contrat en se disant : 'C'est un contrat à trois ans plus deux ans'. Et on avait la possibilité de sortir au bout de trois ans, ce qu'on avait tout à fait imaginé à l'époque', a expliqué Gilles Pélisson, PDG d'Accor en marge de la présentation des résultats annuels de son groupe.'La conjoncture économique étant là, le fait que le partenariat a délivré tout ce qu'il pouvait délivrer vu le succès de l'Olympique lyonnais (...), on se dit qu'il est raisonnable, au niveau à la fois des services et à la fois de Novotel, d'arrêter ce sponsoring', a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut