ASUL Volley

L'ASUL Volley et son recrutement XXL

En recrutant deux joueurs de classe mondiale Simon Tischer et Teodor Salparov, l'ASUL Volley entend bien entrer dans une nouvelle dimension. Le président de l'ASUL Kassimir Todorov dessine les contours de la stratégie d'un club qui souhaite disputer la Coupe d’Europe d’ici trois ans.

Lyon Capitale : L’ASUL connait de nombreux bouleversements au sein de son effectif. Vous ne craignez pas que cela perturbe l’équilibre de l’équipe ?

Krassimir Todorov : Il n’y a pas de chamboulement. On s’enrichit avec la présence d’un entraineur expérimenté (Silvano Prandi). Notre ancien coach Fabrice Chalandar va rester (il occupe désormais la fonction de directeur sportif) et Danail Mihaylov (ancien central de l’équipe) continuera en tant qu’adjoint. Concernant l’effectif, on a libéré le passeur Julien Anton et le central britannique Chris Lamont. Arthur Faure va arrêter le volley à cause de problèmes physiques. Sinon, on a gardé une ossature d’équipe de Ligue B, mais les nouvelles recrues seront les piliers de l’équipe.

Pouvez-vous nous parler des deux nouveaux arrivants Simon Tischer et Teodor Salparov ?

Simon Tischer est un joueur d’expérience. Il est le passeur de l’équipe nationale allemande. Il a beaucoup gagné avec ses anciens clubs (l’Allemand a notamment remporté la Ligue des champions en 2007). Il va apporter son expérience. L’entraîneur Silvano Prandi l’a choisi pour ses qualités techniques qui correspondent à la vision de jeu du coach. Teodor Salparov est un libéro expérimenté qui a beaucoup de qualités. Il est un des meilleurs libéraux du monde ! A l’heure actuelle, nous sommes dans une conjoncture économique qui est difficile dans le volley. Mais nous en profitons pour attirer des joueurs de ce standing.

"On finalise l'arrivée de Vladimir Nikolov"

D'autres joueurs vont-ils rejoindre l'ASUL ?

Oui, nous sommes en train de finaliser le recrutement du pointu Vladimir Nikolov, vainqueur de la Ligue des champions avec Tours (en 2005). On va également remplacer Arthur Faure par un jeune du centre de formation.

Quel schéma de jeu compte développer Silvano Prandi la saison prochaine ?

Il veut déployer un jeu assez rapide. Il insiste sur le fait de faire le minimum de fautes possible. Il travaille beaucoup sur la qualité de services puissants à l’entraînement.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut