JO de Rio : la déception pour le gymnaste lyonnais Cyril Tommasone

En finale de l'épreuve individuelle de cheval d'arçons hier soir, le gymnaste lyonnais termine à la 4 ème place, à un dixième de la médaille de bronze.

À chaque olympiade, Cyril Tommasone s'approche un peu plus d'une médaille sur son agrée de prédilection. À Londres en 2012, il était déjà au pied du podium en terminant à la cinquième place de la finale de cheval d'arçons. Cette année, avec une note de 15,600, il est devancé par les champion et vice-champion du monde Britanniques, Max Whitlock (15,966) et Louis Smith (15,833). Avec un dixième de plus par rapport aux points du français (15,700), c'est l'Américain Alexandre Naddour qui décroche la médaille de bronze.

"Le destin n'était plus entre mes mains"

Une quatrième place difficile à tenir pour le gymnaste, si près de revenir à Lyon une médaille autour du cou : "franchement j’ai fait un bon et beau mouvement, avec beaucoup d’aisance et de légèreté. L’important pour moi était de ne pas avoir de regrets. Ce n’est pas moi qui pose les notes. Je regarderai plus tard à la vidéo pour analyser les passages. Regarder les sept autres passés, c’était en effet long, très long. Mais le destin n’était plus entre mes mains. Cela fait partie de la Gym. Je pense que cette 3ème place était possible." a-t-il déclaré après les résultats définitifs.

Depuis 2000, la gymnastique française obtient des médailles à chaque olympiade. Si les performances de Cyril Tommasone représentaient une très belle opportunité, plusieurs français restent dans la compétition. Aujourd'hui se déroule notamment la finale anneaux de Danny Pinheiro Rodrigues et la finale à la poutre de Marine Boyer.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut