Hubert Fournier nommé Directeur technique national de la FFF

L’ancien entraîneur de l’Olympique lyonnais a été nommé directeur technique national par la Fédération française de football. Un choix auquel Jean-Michel Aulas est loin d’être étranger.

Amiens couronne décidément bien des têtes en 2017. C'est dans la préfecture de la Somme que Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a dévoilé le nom du nouveau directeur technique national (DTN) ce samedi. Le poste a échu à Hubert Fournier, pressenti depuis plusieurs jours et sans contrat depuis son éviction du vestiaire lyonnais fin 2015.

L’empreinte d’Aulas

Hubert Fournier succède à François Blanquart, parti à la retraite en avril. Lequel laisse un bilan positif sur la formation, adoubé par l'éclosion de joueurs à très fort potentiel : Kilian Mbappé et Ousmane Dembélé, pour ne citer qu'eux. Noël Le Graët avait confié la gestion de sa succession à Jean-Michel Aulas. Hubert Fournier a été préféré à un autre entraîneur passé par la maison lyonnaise, Rémi Garde, dont le nom a un temps circulé. Mais ce dernier préfère pour l'heure poursuivre sa carrière d'entraîneur.

L'ex-défenseur central de l'OL et de Guingamp, club cher à Noël Le Graët, est en poste depuis le début de la semaine. À 49 ans, c'est une toute nouvelle carrière qui s'ouvre pour Hubert Fournier. Plus discrète que celle d'entraîneur. La fonction de DTN implique une vision politique du football, avec des orientations de long terme, en matière de formation notamment. Un siège longtemps occupé par un autre proche du club lyonnais, Gérard Houllier (1989-1998 puis 2008-2010).

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut