Supporters OL fumigènes

Fumigènes : les Bad Gones sanctionnés pour leur fête d'anniversaire

La commission de discipline de la LFP (Ligue de football professionnel) a sanctionné l'Olympique lyonnais d'un huis clos partiel suite à l'usage de fumigènes par les Bad Gones le 17 décembre, contre l'OM.

La Ligue continue sa guerre contre les fumigènes. Ce jeudi, la commission de discipline a décidé de sanctionner l'Olympique lyonnais de deux matches à huis clos partiel, dont un avec sursis pour le virage nord du Groupama Stadium.

Dans cette partie du stade, les Bad Gones avaient utilisé un grand nombre d'"engins pyrotechniques" pendant et après la rencontre contre l'Olympique de Marseille le 17 décembre (2-0). Ce jour-là, le groupe de supporters le plus important de l'OL fêtait ses 30 ans.

Pas de sanction pour Mariano Diaz

Le dossier avait été placé en instruction depuis le 27 décembre. Réunie hier, la commission de discipline a tranché, "après audition des dirigeants de l’Olympique lyonnais". Les Lyonnais seront donc privés du soutien de leurs supporters du virage nord contre Rennes, le 10 février.

En revanche, l'attaquant Mariano Diaz ne sera pas suspendu suite au penalty litigieux qu'il avait obtenu contre Toulouse lors de la 19e journée de Ligue 1, le 20 décembre. Le dossier a été classé.

 

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut