Delgado, un statut à défendre

Acheté pour 7,25 millions d'euros le 11 janvier dernier en provenance du club mexicain Cruz Azul, César Delgado était attendu avec enthousiasme par les supporters lyonnais, qui se repassaient en boucle grâce à Youtube ses magnifiques buts (18 en 32 matches lors de la saison 2005-2006). International argentin finaliste de la Copa America en 2004 au côté de Tevez et autres Mascherano, Delgado était annoncé comme " un des futurs meilleurs joueurs de L1 " par Jean-Michel Aulas.

Pourtant performant à l'entraînement, notamment lors des séances de coups francs face à Juninho, " El Chelito " n'a jamais vraiment eu l'occasion de briller, lui qui n'a joué que 222 minutes en L1 la saison dernière. Et pour sa deuxième apparition cette saison, l'Argentin a non-seulement marqué un joli but d'une pichenette maligne, mais il a montré de vraies qualités de combattants au milieu de terrain. Les félicitations de tout le groupe lyonnais après son but montre l'attachement qui lui est porté. Au terme de la rencontre, Delgado est apparu soulagé d'avoir enfin pu montrer ses qualités : " Je suis heureux de ce but, je travaille pour que les choses changent pour moi. Ce but me conforte dans l'idée de continuer à m'accrocher à Lyon. La suite dépend de moi. Quand je joue, il faut que je me montre. " Pas sûr néanmoins que Claude Puel compte beaucoup sur lui. La rude concurrence au milieu de terrain et le fait que Delgado ne baragouine toujours aucun mot en Français ne jouent pas en sa faveur. Mais sa prochaine apparition, peut-être dimanche à Gerland contre Le Mans, sera à coup sûr très attendue.

A lire également :

César Delgado et Marc Crosas officiellement Lyonnais

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut