Déception pour l'OL qui s'incline 4-2 face à Dijon

Alors que le club avait remporté ses deux premiers matchs de Ligue 1, il perd trois points face à Dijon en s'inclinant 4 buts à 2. Un article à retrouver sur le site olympique-et-lyonnais.com.

C’est un scénario que bon nombre de Lyonnais n’osait même pas imaginer en début de rencontre. Sur la pelouse du DFCO, qui dispute seulement sa deuxième saison dans l’élite, l’OL a déçu. Beaucoup déçu. Alors que les joueurs de Bruno Genesio étaient très bien rentrés dans le match, multipliant combinaisons et dédoublements, prenant l’avantage à deux reprises (1-0 Tolisso 20è, puis 2-1 par Lacazette, 37è). Cependant, la rencontre a par la suite tourné au vinaigre pour les Gones.

La défense ne répond plus

Sur un tacle dijonnais, Alexandre Lacazette se voit contraint de sortir du terrain, touché au genou gauche. Un bien mauvaise nouvelle juste avant la mi-temps, qui n’est d’ailleurs pas venue seule : le DFCO égalise à quelques secondes de la pause, par le biais de Tavares (45è+1). De retour des vestiaires, on pensait retrouver l’OL avec un tout autre visage : il n’en est rien. Apathiques et fébriles derrière, les Lyonnais subissent beaucoup, malgré une forte possession. Ils seront punis à deux reprises par Bahamboula (73è), puis Lees-Melou, d’une superbe frappe (88è). Un résultat logique, mais qui laisse un amer arrière-goût aux Rhodaniens.

De cruels manques côté lyonnais

Trop maladroits devant en première période, pas assez concentrés derrière en seconde mi-temps, les Lyonnais n’ont jamais réussi à livrer un match plein. Car des moments d’inattention ou d’imprécision ont clairement gâché une rencontre qui tendait les bras à l’OL. Toutefois, il ne faut pas oublier le très grand mérite des Dijonnais qui, sevrés de ballons, ont su convertir les rares occasions qu’ils ont obtenu. De plus, il faut souligner la très belle partie de Baptiste Reynet, le gardien de la formation bourguignonne, qui a parfaitement su contre-carrer les plans lyonnais. Une jolie performance pour les promus, une véritable claque pour l’OL. Le discours semble être identique à l’après-Trophée des champions : il faut se remettre au travail, et vite. Les deux semaines de trêve internationale tombent donc à point nommé…

Retrouvez toute l'actualité de l'OL 24h/24 et 7 j/7 sur Olympique-et-lyonnais.com

à lire également
Groupama Stadium Décine © Tim Douet
La question revient régulièrement dans les discussions et les réseaux sociaux : est-il encore possible d’acheter des places pour OL - FC Barcelone qui se jouera à Lyon (en fait Décines) le mardi 19 février ? 
2 commentaires
  1. grandlyonnaise - 28 août 2016

    AULAS, prompt à critiquer ceux qui disposent d'un + gros budget que le sien, devrait ravaler sa twittomannie d'ado sur le tard, qui passe son temps à faire feu de tout bois pour polémiquer (je ne sais pas si c'est vraiment doux pour Seydoux, devenu 'le' majoritaire de l'OL !)

  2. grandlyonnaise - 28 août 2016

    N'en déplaise au futur namer du POL, Ce match, tout à l'honneur des Dijonnais, est une claque qui remet la pendule à l'heure juste. Au fait, quid du budget pour le petit poucet Dijon par rapport à l'OL (largement subventionné par les contribuables pour la construction de son stade 'soi disant privé' et les recettes de billetterie) ? Réponse >> Olympique LYONNAIS : 235 M€ -- et Dijon FCO : 25 M€

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut