Balayée à Dijon, l'Asvel loupe le wagon des playoffs... pour l'instant

Les Verts de Villeurbanne ont concédé leur plus lourde défaite de la saison ce samedi (72-49) sur le parquet de Dijon. Ils devront s'imposer mardi à l'Astroballe pour être sûrs de participer à la phase de playoffs.

Il faudra gagner mardi. Alors que l'Asvel avait l'occasion de valider son billet pour les phases finales du championnat ce samedi à Dijon, les joueurs de John-David Jackson sont complètement passés à côté de leur match. Le technicien villeurbannais s'attendait à un match difficile dans une salle où les siens n'ont remporté qu'une victoire en 10 ans. "Très peu d’équipes sont venues gagner ici, on savait que ce serait compliqué, mais on est toujours déçu de montrer un tel visage. Etre collectivement dominé à ce point, c’est très frustrant !", a-t-il déclaré après la rencontre

Une finale mardi à l'Astroballe

Dès l'entame de match la Green Team est malmenée et se retrouve rapidement pénalisée par les fautes de Casper Ware et Charles Kahudi. Dijon remporte le premier quart-temps 21-14 et, enchaînant les paniers à trois points, creuse l'écart dans le second (22-11) pour se mettre à l'abri avant rentrer aux vestiaires. Les quelques éclairs de Nicolas Lang, paniers de Trenton Meacham et dunks de Darryl Watkins permettaient à l'Asvel de limiter la casse par la suite (15-10 puis 14-14) mais sans jamais se montrer capable de refaire son retard.

Les Verts de Villeurbanne devront donc s'imposer mardi soir à l'Astroballe contre Gravelines-Dunkerque (4e) pour verrouiller sa place dans le Top 8, et valider sa place en playoffs. "On va se battre comme des fous pour aller chercher la qualification sur la dernière journée. On sait de toute façon depuis longtemps que ce match contre Gravelines serait décisif", a commenté John-David Jackson.

à lire également
Faire défiler vers le haut