Aulas-riverains du stade : match nul

Dans la salle, 700 riverains et plusieurs associations dont "Carton rouge", fortement opposé au grand stade. D'entrée de jeu, Jean-Michel Aulas ne cesse de répéter que la discussion est ouverte et que rien n'est définitif. Gérard Collomb porte la seconde offensive, et s'emploie à démontrer les avantages du grand stade pour les riverains : 'vous me croyez ou pas, je ne suis suspendu à aucun lobby [...] mon seul but est de développer l'est de l'agglomération lyonnaise.' En suite, c'est la mélée : de nombreuses questions de Décinois, réticents, souvent effrayés par le trafic que cet immense complexe générera. Car au-delà du stade, le projet comprend un centre commercial et des hôtels. Les participants ne sont pas convaincus que le tramway et la nouvelle ligne de métro règlent les problèmes de circulation déjà importants aujourd'hui. Deuxième grande inquiétude, l'activité sonore. En défense, Jean-Michel Aulas rappelle que l'architecture et le choix des matériaux ont été étudiés pour que le son reste à l'intérieur de l'enceinte. L'assemblée ne semble pas convaincu, encore moins le riverain qui habite en face du futur stade et qui avait soulevé cette question. Nombreux sont ceux qui se demandent aussi s'ils vont devoir payer de leur poche pour un stade qu'ils ne veulent pas vraiment. Sans réponse pour l'instant. Les riverains étaient venus avec beaucoup de questions, ils n'ont pas vraiment eu les explications qu'ils attendaient. Aulas et Collomb ont certes répondu à quelques questions, mais la plupart du temps leurs réponses étaient préparées à l'avance et souvent inadaptées. Match retour le 20 décembre 2007.

Réaction de l'association Energie Citoyenne suite à la réunon de lundi soir au Toboggan :

Une mascarade en guise de présentation de l'OL Land aux Décinois Qu'on soit pour ou contre, hier soir, tous les décinois ont été menés en bateau. La présentation du projet de l'OL land a, hier soir à Décines, fait figure de mise en scène bien préparée, dirigée par l'agence de communication d'OL group. Malheureusement, dans cet exercice, les Décinois ont, une fois de plus, été considérés comme quantité négligeable par les 3 principaux acteurs du projet, monsieur Aulas de l'OL, Monsieur Collomb, Président du Grand Lyon et Monsieur Crédoz, Maire de Décines. Telle une étape obligée dans une concertation imposée par la loi, les interventions se sont succédées longuement afin de jouer la montre et de répondre au moins de questions possibles. Avec une présentation, bien entendue positive, du projet de la part de l'OL et des explications sur des enjeux régionaux de la part de Monsieur Collomb, l'assistance a été noyée sous des exemples aussi lointains qu'inappropriés. Alors que le public souhaitait des réponses précises sur des problèmes concrets et locaux, il est resté sur sa faim. En effet, les principales questions sont restées, pour beaucoup, sans aucune réponse. Au final, après cet exercice imposé pour l'OL, les décinois ne peuvent que ressortir perplexes et stupéfaits du manque de considération à leur encontre. L'avis des décinois, et des populations des communes riveraines, apparaît comme sans importance dans ce projet. En effet, la stratégie de communication de l'OL, du Grand Lyon et de la commune de Décines tend à faire croire que le projet est bouclé et bien ficelé, ce qui n'est pas le cas, afin de décourager toutes oppositions ou mobilisations. Nous ne pouvons donc qu'attendre un effort important des 3 principaux acteurs du projet afin que les décinois deviennent au même titre qu'eux le 4ème acteur indispensable pour un tel projet !

LIRE AUSSI :

Tête menace Aulas !

Grand Stade : contre Aulas, l'UMP en appelle à Fillon !

Le Grand Stade de l'OL : trop cher pour être vrai !

Option Gerland : un manque à gagner pour l'OL

Grand Stade : un projet à un milliard !

Bernard Laporte : " Il ne faut pas que ces stades servent uniquement au football ! "

Grand Stade : l'OL contre-attaque

Michel Forissier : " Le projet de Grand Stade est bloqué ! "

OL LAND : en traînant des pieds

Gerland, la mort d'un stade ?

OL LAND : un projet dévastateur (par Joelle Percet de l'ADDEL)

Aulas / riverains du stade : match nul !

Aulas dévoile son OL Land

Grand Stade : demandez l'addition !

Voici OL Land

Grand Stade de Décines : l'OL promet une concertation

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut