Anthony Lopes : "Montrer que l'OL est toujours un grand d'Europe"

En conférence de presse ce vendredi, le gardien de l'OL, Anthony Lopez a fait part de son espoir de créer un exploit inédit pour se qualifier en finale de la ligue Europa.

Interrogé dans un premier temps sur la décision de la LFP concernant le match à Bastia, Anthony Lopes a trouvé cette sanction "logique". Pour lui, c’est une "décision juste, tout le monde s’y retrouve, nous on récupère trois points et eux évitent une sanction plus lourde". Cible d’un Bastiais au moment de retourner au vestiaire, le portier lyonnais est content de ne pas retourner au stade Armand-Cesari : "Je ne me serai pas senti d’aller jouer là-bas", a-t-il expliqué, avant de reconnaître avoir été marqué par les événements. "C’est compliqué quand on est footballeur professionnel de voir ça. On avait en plus un match important 5 jours après".

"Si on n'y croit pas, autant déposer les armes tout de suite"

Concernant la rencontre à l’Amsterdam ArenA, l’international portugais a difficilement digéré le résultat et le contenu. Pour autant l’équipe ne s’avoue pas vaincue : "On a totalement raté notre match. C’est dommage mais il ne faut pas non plus nous enterrer. Tout le monde y croit. Si on n’y croit pas, autant déposer les armes de suite. On sait qu’on est capable de réaliser cet exploit, en montrant un tout autre visage que ce qu’on a montré là-bas. On devra montrer le vrai visage de l’OL, ce qui est rarement arrivé cette saison. Il faudra emballer le match comme face à la Roma où on marque trois buts en 45 minutes". Formé au club comme de nombreux coéquipiers, il se souvient du retournement de situation face à Bruges dont Jean-Michel Aulas a parlé sitôt le match aller terminé.

Le groupe est "triste" et "touché" par ce "non-match". Anthony Lopes et ses coéquipiers en ont parlé, mais savent que pour y arriver, tout le monde devra être derrière eux : "on est tous dans le même état d’esprit, en sachant qu’on est capable de le faire. On en a parlé entre nous, avec le staff, le président en a parlé aussi. Il faut que tout le monde soit derrière nous pour le faire, que ce soit vous les médias ou les supporters. On a un énorme sentiment de révolte par rapport à notre match de mercredi. Tout le groupe est concerné et a envie de créer l’exploit pour encore plus marquer l’histoire du club et montrer que l’OL est toujours un grand d’Europe".

Battre Nantes pour préparer l'Ajax

Pour préparer le retour, les Lyonnais devront se servir du match de Nantes : "L’état d’esprit passe par 3 points dimanche. Le FC Nantes est dans une très belle période en ce moment, il faudra répondre présent sur le terrain et préparer le match de jeudi avec un bon résultat dimanche. Il ont trouvé une belle bouffée d’oxygène avec leur nouveau coach qui a amené sa force. Il est très combattant et ça se ressent dans l’effectif. Ils ont fait une remontée extraordinaire depuis qu’il a pris les reines de cette équipe. C’est loin de l’équipe qu’on a joué à l’aller. Ils ont envie de se révolter et de se venger de ce match là. Une défaite 6-0 à domicile, c’est loin d’être oublié".

Questionné sur la faiblesse défensive de l’OL cette saison, il a expliqué cela de manière plus générale : "C’est une faiblesse collective, pas spécialement que défensive. Quand on prend quatre buts on tape surtout sur la défense mais c’est les onze joueurs sur le terrain, plus les sept autres sur le banc et le staff. C’est une dégringolade générale".

"Ce qui m'importe, c'est le rectangle vert"

Sur le plan personnel, Anthony Lopes veut se servir de cette saison mouvementée pour la suite de sa carrière : "Personnellement je ne vais pas dire que ça ne m’atteint pas. Mais ce qui m’importe c’est le rectangle vert. Ce qui peut se faire autour j’essaie d’éviter d’y faire attention. Ce qui en pâtissent le plus, ce sont mes proches. Ça continue à me forger un certain caractère, encore plus fort. C’est une saison qui va me faire grandir en tout cas sur le plan personnel et footballistique. Je suis difficile à atteindre et je pense que je le montre au quotidien". Très heureux de faire partie des quatre nommés pour être élu meilleur gardien, il admet que d’autres auraient pu être à sa place et a indiqué avoir voté pour le monégasque Daniel Subasic.

Retrouvez toute l'actualité de l'OL sur Olympique et lyonnais.com
à lire également
Groupama Stadium Décine © Tim Douet
La question revient régulièrement dans les discussions et les réseaux sociaux : est-il encore possible d’acheter des places pour OL - FC Barcelone qui se jouera à Lyon (en fait Décines) le mardi 19 février ? 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut