Lorient - Lyon : Les notes des joueurs

Rémy Vercoutre (6) : Pour son troisième match de la saison, il eu la douloureuse expérience de prendre un but sans avoir touché préalablement le ballon. Il ne peut rien faire sur la réalisation de Gameiro. Arrêt magnifique en seconde période sur une tentative de lob de ce même Gameiro. Solide le reste du temps.

Anthony Réveillère (5) : Très peu en vue offensivement, il s’est occupé à bien défendre son couloir. Excellent retour sur une contre attaque lorientaise où Gameiro filait seul à la cage.

Dejan Lovren (4,5) : Devancé sur le but, le Croate a eu du mal à rentrer dans son match. Lourd dans ses déplacements, il a été bien meilleur après la pause. Très bon dans les airs.

Jean-Alain Boumsong (6) : Une deuxième prestation consécutive de qualité pour celui qui rêve de jouer la prochaine Coupe du Monde avec les Bleus de Domenech. Solide dans les duels et rarement pris en défaut.

Aly Cissokho (5,5) : Au centre de certains tumultes sur son transfert de Porto à Lyon l’été dernier, le nouvel international a une nouvelle fois répondu présent sur le terrain. Il fut l’un des seuls à proposer des solutions offensives et des dédoublements au sein d’une équipe arrêtée.

Jérémy Toulalan (5) : Solide et travailleur. Très peu de bons choix offensifs. Il a plus ralenti le jeu qu’autre chose. Le capitaine lyonnais du soir peut faire beaucoup mieux.

Maxime Gonalons (5) : Très présent à la récupération, il fut moins précis dans ses passes et dans l’orientation du jeu que d’habitude. Remplacé par Miralem Pjanic à la 71ème. Rentrée intéressante du Bosniaque.

Sidney Govou (4) : Il a très peu pesé sur la défense adverse, prenant rarement le dessus sur elle. De la volonté, mais beaucoup de déchet. Remplacé à la 71ème par Bafé Gomis, qui fit preuve de beaucoup de maladresse devant le but.

César Delgado (4,5) : L’Argentin a beaucoup tenté, parfois avec efficacité. Mais son physique lui a joué des tours à de nombreuses reprises. Il s’est fait « bouger » dans de nombreux duels.

Michel Bastos (4) : Après un début de match prometteur, l’ex-Lillois est rentré dans le rang. Il n’a que très peu percuté et frappé de manière imprécise.

Lisandro Lopez (4,5) : Un match difficile pour « Licha » qui n’a jamais réussi à se mettre en valeur, excepté sur une belle action en première période. Pas un match facile pour lui.

à lire également
Jean-Michel Aulas à Gerland, nouveau stade du Lou rugby, avec Olivier Ginon © MaxPPP
Au Lou comme à l’OL, les opérations immobilières jouent un rôle clé dans l’économie du club. Opérations rendues possibles par la collectivité. Ce modèle en vogue à Lyon se propage en France. Mais ce type de montage de projet (présenté comme gagnant-gagnant pour la collectivité et pour les clubs) semble profiter aussi aux actionnaires.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut