Football - Coupe de France (32e) : l’OL rayonne face à Montpellier

Pour leur premier match de l’année, les troupes de Bruno Genesio ont fait le métier face à Montpellier. Au terme d’un match plein, les gones s’imposent 5-0 et se qualifient pour les 16es de finale de la Coupe de France.

Sous les yeux de la nouvelle recrue américaine Alex Morgan, les Lyonnais ne pouvaient pas imaginer meilleur démarrage pour entamer la seconde partie de saison. Face à une équipe montpelliéraine fébrile, l’OL a fait plaisir à ses 12 000 supporters présents hier soir, dans le froid, au Parc OL. Ce succès 5-0 s’est dessiné dès les premières secondes du match, le temps pour Alexandre Lacazette d’inscrire son 16e but de la saison, avant que Nabil Fekir distille un caviar sur la tête de Mouctar Diakhaby. Le longiligne défenseur formé au club permet aux siens de mener par deux buts d'avance après seulement dix minutes de jeu.

Fekir assure le show !

Régulièrement sur le banc en 2016, l’international français semble recouvrer son vrai niveau depuis plusieurs semaines. Et quel régal ! Hier, Nabil Fekir a brillé, inscrivant un somptueux but juste avant la mi-temps, d’une balle astucieusement lobée après un une-deux avec Alexandre Lacazette, lui aussi dans un grand soir.

En seconde période, le milieu offensif enfile son costume de passeur, qu'il honorera à deux reprises pour Maxwel Cornet ; l'espoir français en profite pour gonfler ses statistiques tout en démontrant à son entraîneur qu’il pourra compter sur lui pour le reste de la saison, alors que l'OL recherche actuellement un nouvel attaquant pour se renforcer.

Lyon s’impose donc largement, et se déplacera en 16es de finale du côté de Marseille pour un match qui s’annonce déjà haletant !

Toute l’actualité de l’OL, c’est 7 J/7 sur Olympique-et-lyonnais.com
à lire également
Nabil Fekir félicité par Didier Deschamps lors du match amical France-Irlande, le 28 mai 2018 © Franck Fife / AFP
Alors que l'Olympique lyonnais a remporté son dernier match de la saison, à Nîmes (2-3), ce vendredi, et que le tandem Sylvinho-Juninho s'apprête à défaire ses valises, les supporters ont déjà les yeux rivés sur le marché des transferts. Jean-Michel Aulas a assuré qu'il n'y aurait pas plus de deux départs en plus de celui de Nabil Fekir, qui dispose d'un bon de sortie.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut