Nabil Fekir et Houssem Aouar
OL

Coût du recrutement : l'OL 42e en Europe avec 110 millions d'€

L’Observatoire du football CIES a calculé le coût de recrutement des effectifs des cinq plus grands championnats européens. Un classement dans lequel l'OL figure en 42e position, symbole de l'importance de la formation lyonnaise dans la constitution de l'équipe.

Le prix des transferts s'envole dans le monde du football. Manchester City et le PSG explosent les compteurs avec des effectifs qui tutoient le milliard d'euros. L’Observatoire du football CIES a calculé le coût de recrutement des effectifs des cinq grands championnats européens. Dans ce classement, Manchester City a dépensé 878 millions d'euros pour constituer son équipe et le PSG est deuxième avec 805 millions d'euros de dépense. Manchester United (747 millions d'euros) et Barcelone (725 millions d'euros) suivent.

En France derrière le PSG, la concurrence peine à suivre. Monaco a dépensé 286 millions d'euros, Marseille 112 millions et Lyon 100 millions d'euros. Dans les cinq grands championnats, l'OL est le 42e club qui a le plus dépensé. Un résultat qui symbolise bien la politique de formation du club de Jean-Michel Aulas qui mise sur la promotion de joueurs issus du cru plutôt que sur l'achat de grandes stars à prix exorbitant. La moyenne des montants investis par ligue et par club varie entre 291 millions d'euros pour la Premier League anglaise, 131 millions d'euros pour la Liga espagnole, 124 millions d'euros pour la Serie A italienne, 113 millions d'euros pour la Bundesliga allemande et 97 millions d'euros pour la Ligue 1 française (€60 millions sans prendre en compte Paris St-Germain). Les trois clubs ayant le moins dépensé en indemnités de transfert pour réunir leur effectif actuel sont français : Troyes, Strasbourg et Amiens. Villarreal, le prochain adversaire de l'OL en Ligue Europa a lui le 39e effectif le plus cher (110 millions d'euros) selon le CIES.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut