Une école pour apprendre à taguer les murs en grand

Démesurées et tellement réalistes, les fresques qui surgissent sur les façades transforment les villes, ouvrant des profondeurs dans des murs aveugles, ramenant la vie sur des immeubles décrépis. Ces œuvres monumentales ne semblent pas avoir été peintes par la main de l’homme. Et pourtant si !

La première école d’art mural monumental, Ecohlcité, a ouvert ses portes à Lyon à la rentrée. L’entreprise lyonnaise CitéCréation, leader mondial des murs peints et l’école privée de dessin Émilie Cohl se sont rapprochés pour créer cette formation dédiée à la fresque monumentale, au trompe-l’œil architectural, à la décoration et au design urbain.

Le Figaro

Faire défiler vers le haut