Rien ne va plus pour les casinos Partouche

Le numéro deux français des casinos, le Groupe Partouche, a annoncé, mardi 1eroctobre, son placement sous procédure de sauvegarde, après le refus de ses banques et du fonds américain Oaktree, qui a racheté 38 % de la dette du groupe, de réaménager son crédit syndiqué, dont l'encours atteint 233,7 millions d'euros.

Le Monde

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut