Quand le gouvernement soigne les élus locaux

"Chasseur patenté des dépenses élyséennes, le député René Dosière (apparenté PS) s'attaque aujourd'hui aux élus locaux. Il a été à deux doigts de remporter une belle bataille. Contre l'avis du gouvernement, il avait fait adopter en juin la fin de l'écrêtement à l'Assemblée.

L'écrêtement ? Cela permet aux élus cumulards dont la somme des indemnités dépasse le plafond légal de reverser le surplus aux autres élus de la même collectivité. Un moyen de les récompenser... et de s'assurer de leur soutien. Ainsi, Gérard Collomb, sénateur-maire socialiste de Lyon et président de la communauté urbaine, reverse l'intégralité de ses 8 226 euros accordés par la ville à treize de ses colistiers. (…) Mais un ultime coup de force du gouvernement a eu raison de la mesure, lundi 11 juillet au Sénat. Il ne faut pas fâcher les élus locaux, surtout les grands électeurs, à deux mois des sénatoriales..

Nouvel Obs

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut