Les "low cost" continuent leur irrésistible ascension dans le ciel français

"Les compagnies à bas coûts ont transporté 19 % des passagers français et près de 30 % en régions. Leur trafic a bondi de 5,75 % en 2010, à 28 millions de passagers. Elles pourraient représenter 35 % du trafic des aéroports régionaux dans cinq ou six ans. (…) Lyon (+10,8 %), Bordeaux (en raison de l'ouverture d'un terminal à services simplifiés, dit à bas coûts), avec une hausse de 57 %, à Nantes (+69 %) ou à La Rochelle (+15 %) enregistrent de belles croissances."

La Tribune

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut