Budapest justifie sa loi critiquée sur le contrôle des médias

"La Commission européenne a des "doutes" sur la nouvelle loi hongroise sur les médias, notamment sur l'indépendance de l'autorité de supervision du secteur qu'elle met en place, et attend désormais des explications de Budapest. (…) La NMHH supervise l'ensemble de la production des médias publics et peut infliger de lourdes amendes aux médias privés (jusqu'à 730 000 euros) en cas "d'atteinte à l'intérêt public, l'ordre public et la morale", sans que ces atteintes soient clairement définies. Elle permet aussi à la NMHH d'avoir accès aux documents des organes de presse et de contraindre les journalistes à révéler leurs sources sur les questions relevant de la sécurité nationale."

Le Monde

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut