Avant Merah, peu d'islamistes avaient grandi et frappé en France

Si un petit nombre de djiahdistes originaires de France ont été identifiés durant les vingt dernières années, très rares sont ceux à y avoir effectivement commis des attentats. Les attaques perpétrées par Mohamed Merah rappellent essentiellement deux précédents : la vague d'attentats de l'été 1995 à Paris, à laquelle participa notamment Khaled Kelkal- qui a grandi à Vaulx-en-Velin -, tué par les gendarmes à l'issue d'une chasse à l'homme ; et les braquages et l'attentat manqué perpétrés en 1996 par le gang de Roubaix, emmené par Christophe Caze et Lionel Dumont, deux Français convertis à l'islam.

Le Monde

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut