Wauquiez, “le grand rouge qui tache a de l’avenir”

Frédéric Says a signé ce matin dans la matinale de France Culture un portrait au vitriol du président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, qui “comme Bruno Le Maire d'ailleurs, donnent le sentiment d'expier cette appartenance de fait à l'élite qu'ils dénoncent”.

Pour le chroniqueur, Laurent Wauquiez est "devenu président de la région Auvergne-Rhône-Alpes à l'issue d'une campagne menée sans excès de finesse. De sa haute taille, adepte d’une certaine brutalité, il est le fils qu’auraient pu avoir Jacques Chirac et Georges Frêche, l’ancien maire de Montpellier, qui disait : “A chaque fois que j’ai essayé de faire une campagne intelligente, j’ai perdu”.”

France Culture

à lire également
Najat Vallaud-Belkacem
Celle qui a été élue “Lyonnaise de l'année” en 2007 par Lyon Capitale était l'invitée de France Inter ce matin pour parler de sa nouvelle vie professionnelle.
Faire défiler vers le haut