Conseil régional 4.01.16
© Tim Douet

Wauquiez retire in extremis une subvention en faveur d'une ONG contestée

Une subvention de 22 000€ en faveur de l'ONG SOS Chrétiens d'Orient, contestée pour ses relations avec les milieux identitaires et l’extrême-droite française, devait être votée par la majorité de Laurent Wauquiez ce vendredi en commission permanente. Elle a finalement été retirée au dernier moment.

Lors de la commission organique sur les “relations internationales”, la majorité de Laurent Wauquiez avait prévu de financer à hauteur de 22 000€ l'ONG SOS Chrétiens d’Orient (voir pièce jointe). Une organisation qui a fait l'objet de nombreuses enquêtes critiques sur ses dirigeants, proches des milieux identitaires et de l'extrême droite France.

L'élu du groupe PS Stéphane Gemmani est rapidement monté au créneau pour dénoncer cette subvention. “Laurent Wauquiez ne pouvait ignorer qui sont les membres de cette association : des identitaires d’extrême-droite qui sous couvert de défendre les chrétiens victimes des atrocités de Daesh, font prospérer une entreprise politique extrémiste”, a-t-il confié à Lyon Capitale. L'élu a décidé de demander une enquête administrative pour savoir comment cette délibération a pu être proposée aux votes des élus de la commission permanente.

Ce projet de subvention a aussi été dénoncé en commission par les élus RCES et notamment par Myriam Laïdouni-Denis. “Il est pour moi inconcevable qu’une association, connue pour ses idées dangereuses d’extrême droite, comme cela a même été dénoncé par l’Église de France, reçoive de l’argent public”, dénonce-t-elle.

Un retrait sans précision

Finalement, la délibération présentée et assumée la semaine passée par Philippe Meunier, vice-président en charge des partenariats internationaux, a été retirée et ne sera pas votée ce vendredi, nous ont confié les services de la région. “Cela arrive qu'une délibération soit retirée”, expliquent-ils sans plus de précision.

Ce n'est pas la première fois que l'exécutif de Laurent Wauquiez essaie de financer l'ONG SOS Chrétiens d'Orient. En septembre 2017, elle avait déjà été reçue par le président du conseil régional, mais la délibération avait été retirée comme le rapportait Libération à l'époque.

Identitaires et extrême-droite

Dans plusieurs enquêtes réalisées en 2015 par BuzzFeed, puis en 2018 par Le Monde l'association Sos Chrétiens d'Orient apparaît comme noyautée par l'extrême droite. Son président, Charles De Meyer, était l'assistant parlementaire du député d’extrême droite Jacques Bompard et un ancien membre du Printemps français et de la Ligue du Sud. On y retrouve aussi, entre-autres, François-Xavier Gicquel, ancien membre Front national et des Jeunesses nationalistes, exclu du FN pour avoir réalisé un salut nazi en 2012 sur la tombe de Mussolini aux côtés d’Alexandre Gabriac.

L'enquête du Monde décrit l'ONG comme “efficace sur le terrain”, mais masquant un agenda politique. Ce que critique aussi Monseigneur Pascal Gollnisch, frère de Bruno Gollnisch, à la tête de l’association l’Oeuvre d’Orient, qui intervient aussi aux côtés des chrétiens d’orient. “Souvent, les chrétiens sentent qu’en France comme en Irak, on peut les utiliser pour profiter un peu de leur malheur. Ce n’est pas très honnête et ça ne les sert pas (...)  En France, j’ai l’impression que certains partis cherchent à gagner des adeptes en s’occupant des chrétiens d’Orient”, déclarait-il au journal Le Monde. Un “malaise” qu'il avait aussi exprimé à Lourdes durant l'Assemblée plénière des évêques de France. En 2018 la région a financé son association l'Oeuvre d'Orient à hauteur de 35 000€. Une subvention qui n'a souffert d'aucune contestation.

Délibération chrétiens d'orient by JustinB17 on Scribd

2 commentaires
  1. Galapiat - 28 juin 2019

    Chrétiens d'Orient ? bien sur ceci concerne les Chrétiens !!

  2. vieux caladois - 1 juillet 2019

    j'arrive en fin d'article où est abordée la confusion voulue entre l'œuvre d'orient et sos chrétiens d'orient : il est en effet connu que beaucoup se sont laissés abusés par cette ressemblance évidemment volontaire

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut