Hélène Geoffroy © Tim Douet

Vaulx-en-Velin : Hélène Geoffroy va armer la police municipale

Après les nombreux coups de feu, rodéos et caillassages survenus dans la ville de Vaulx-en-Velin depuis le début du mois de mai, Hélène Geoffroy a annoncé qu’elle allait armer la police municipale. Une réponse “sécuritaire” parfaitement assumée par la maire qui souhaite “bousculer” ceux qui “travaillent dans l'économie souterraine”.

Après avoir réuni en urgence ce mercredi les conseillers municipaux, la maire de Vaulx-en-Velin a annoncé ce jeudi avoir pris la décision d'armer ses policiers municipaux. “Nous allons accentuer l'action de la police municipale. C'est pourquoi j'ai décidé d'augmenter encore le nombre de policiers municipaux pour obtenir des brigades de nuit, et pris la décision de revoir nos moyens d'action en procurant l'armement létal à notre police”. En tout, 30 agents devraient travailler dans la police municipale vaudaise contre 15 aujourd'hui et 7 au début du mandat d'Hélène Geoffroy en 2014. Cette augmentation des effectifs va permettre aux policiers municipaux de patrouiller jusqu'à minuit contre 19h aujourd'hui. Les formations débuteront en juin pour une mise en place de cette mesure cet été. Hélène Geoffroy a aussi annoncé la mise en place de 80 caméras de nouvelle génération dans la ville pour “identifier et appréhender plus facilement”, les suspects.

“J'assume de faire de la sécurité”

C'est donc par une réponse sécuritaire ferme que la maire de la ville de l'Est lyonnais a répondu aux nombreux événements qui ont touché sa municipalité depuis le début du mois. L'ancienne ministre de François Hollande avait déjà demandé des renforts au préfet qui a mobilisé sur la commune une compagnie de CRS et une compagnie départementale d'intervention. “Cela représente une centaine d'hommes”, a précisé Hélène Geoffroy. “Pour les fauteurs de trouble, la réponse doit être sécuritaire. On ne fait pas de médiation avec les gens qui font du trafic. La police doit arrêter et la justice doit condamner. Cette présence policière va contribuer à ce résultat et j'assume de faire de la sécurité”, a-t-elle assurée. C’est dans ce cadre qu’elle a aussi annoncé qu’elle allait écrire à Gérard Collomb pour que la ville de Vaulx-en-Velin soit intégrée au dispositif de la police de sécurité du quotidien (PSQ).

“Notre sera d'aller encore plus vite”

Selon Hélène Geoffroy, c'est la politique mise en place par la municipalité, notamment sur la rénovation urbaine, qui est à l'origine des récents événements. “Notre ville est en train de se transformer en profondeur et de retrouver son attractivité. C'est la ville qui a reçu le plus de population dans la métropole sur les six dernières années avec des classes moyennes qui viennent et qui restent. Cette transformation s'accompagne d'une politique d'éducation qui reste la priorité du mandat. Et toute cette énergie entraîne un bouleversement pour ceux qui travaillent dans l'économie souterraine.  Par la transformation urbaine, nous regagnons du terrain et diminuons les espaces des lieux de trafic”, a confié la maire de Vaulx-en-Velin.

Ma détermination et celle de l'équipe municipale sont sans faille et ce ne sont pas quelques individus qui vont déstabiliser la transformation massive de la ville et ce qui a été construit. Je pense d'ailleurs que d'autres personnes vont être bousculées par travail et notre réponse ne sera pas d'arrêter ce que nous faisons, mais d'aller encore plus vite”, a conclu Hélène Geoffroy.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut