conseil_municipal©FlorentAceto_9

TLM - BFMTV : la très chère diffusion du conseil municipal de Lyon

La ville de Lyon a revu la convention qui la lie à TLM – futur BFM Lyon – pour la diffusion des conseils municipaux. Un contrat plutôt juteux pour le diffuseur qui s'assure une rentrée d'argent d'une centaine de milliers d'euros par an. 

Depuis juillet 2015, la ville de Lyon a signé une convention pour la réalisation et la diffusion de la retransmission des conseils municipaux. Un acte de démocratie qui permet de rendre visibles les échanges de nos élus, mais qui a un prix. La captation, jusqu'ici réalisée par TLM, coûtait 13 860€ (prix HT) jusqu'à 3h, 15 850€ de 3 à 4h et 1 000€ pour chaque heure supplémentaire entamée. Les conseils dépassant à chaque fois les 4 heures de débats, c'est donc le tarif maximum majoré qui est appliqué. À titre exemple, celui de janvier a duré 5h39 (17 850€), celui de mars 5h47 (17 850€), et celui de mai plus de 6h (18 850€). 

La nouvelle convention a fixé des tarifs à la baisse. Il en coûtera désormais 10 750€ pour une diffusion jusqu'à 3h, 12 750€ de 3h à 4h et 1 000€ toute heure supplémentaire. Si les prix ont baissé, c'est que le système de captation a évolué récemment. “Il est proposé de signer un avenant au contrat avec TLM aux mêmes conditions de retransmission qu'auparavant, mais avec des optimisations de coûts liés à des techniques de captation et de matériel plus modernes”, explique notamment la délibération. Terminés les caméramans, des caméras robotisées ont été installées ne laissant plus qu'un seul cadreur dans l’hémicycle du conseil municipal. Cette convention prévoit aussi la diffusion d'une version synthétique traduite en langage des signes du Conseil municipal d’une durée de 52 minutes programmée sur l’antenne, le samedi suivant la séance à 11 h, ainsi que le dimanche à 10 h.

Au conseil municipal en 2017, au moment du renouvellement de la convention, les élus Les Républicains via Stéphane Guilland avaient “regretté de ne pas pouvoir la comparer au coût qu’aurait représenté une installation fixe et pérenne dans cet hémicycle”. Au conseil régional, où les assemblées plénières sont aussi filmés, la diffusion est gérée en interne. “Depuis l'investissement initial lors de la construction de l'hôtel de région ça ne coûte rien puisque ce sont des agents de la collectivité qui s'en occupe”, confie l'entourage de Laurent Wauquiez.

Au 1er septembre prochain, TLM deviendra BFM Lyon et empochera donc une centaine de milliers d'euros par ans pour diffuser les sept réunions municipales. Une très belle somme auxquels s'ajouteront entre 80 000 et 200 000 euros - le prix reste à déterminer - versés par la métropole de Lyon. La chaîne devrait cependant perdre les quelque 130 000 euros versés par le conseil régional aux petites chaînes du territoire (TLM, TV8 Mont-Blanc, TL7 et TV Grenoble), dans le cadre d'un contrat d'objectif et de moyen qui ne sera pas renouvelé. 

1 commentaire
  1. Galapiat - 5 juillet 2019

    La métropole paiera 100.000€annuels, 7 réunions pour que BFMacron diffuse le conseil municipal au détriment des petits .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut