Thierry Philip
©Tim Douet

Thierry Philip : Manuel Valls "fait le jeu de Marine Le Pen"

Ce mercredi matin, Manuel Valls a confirmé qu'il voterait pour Emmanuel Macron lors du 1er tour de la présidentielle. Thierry Philip, maire du 3e arrondissement de Lyon et soutien de Manuel Valls pendant la primaire a lourdement fustigé ce choix et a dénoncé "un coup de couteau dans le dos" de la part de l'ancien premier ministre.

Lyon Capitale  : Manuel Valls a officiellement annoncé qu'il allait voter pour Emmanuel Macron lors du 1er tour de l'élection présidentielle alors qu'en participant à la primaire de la gauche il s'était engagé à soutenir le vainqueur de cette primaire. Vous qui avez soutenu Manuel Valls comment avez-vous reçu cette annonce ?

Thierry Philip : Ce n'est pas une bonne nouvelle. Je trouve que les rats quittent le navire. Je ne le suivrais pas parce que je continue de soutenir Benoit Hamon. J'ai voté Valls, j'ai joué le jeu des primaires et j'ai moralement signé le fait que je soutiendrais le candidat qui gagnerait.

Est-ce que le choix de Manuel Valls vous étonne ?

Oui parce que ce n'est pas logique. Ce n'est pas le moment. Évidemment que si Macron est au 2e tour je voterais pour lui. Mais aujourd'hui la question, c'est de lutter contre l'abstention parce que c'est la seule chose qui peut faire gagner Marine Le Pen. Et avec les affaires d'un côté et la déclaration de Manuel Valls de l'autre, ça fait le jeu de l'abstention.

"Valls favorise le désaveu des politiques qui profitent du système et qui ne tiennent pas parole"

Donc selon vous, ce choix renforce donc l'hypothèse d'une victoire de Marine Le Pen ?

Valls favorise le désaveu des politiques qui profitent du système et qui ne tiennent pas parole. Et à force de varier entre les casseroles et le manque de parole, le risque existe parce que les gens ne savent plus pour qui voter. La déclaration de Manuel Valls est un non-événement qui selon moi favorise Marine Le Pen et pas Emmanuel Macron.

Pourtant ce dernier semble le plus à même de s'imposer face à la candidate du Front national au 2e tour ?

Il y a de nombreux membres du Parti socialiste, mais aussi des gens de droite qui rejoignent Macron. Ça va être compliqué pour eux de trouver des cohérences. Pour moi Macron n'est pas un rempart contre le FN ou un vote utile. Le seul vote utile c'est de ne pas s'abstenir. Le vote utile c'est de voter pour qui vous voulez à condition de voter. Mais ce n'est pas de voter Macron.

Cette nouvelle défection est-elle le symbole de la fin du PS ?

C'est un couteau dans le dos, mais le PS en a vu d'autres. En ce moment, ce n'est pas une bonne période, mais tout ça se réglera au congrès du PS. Politiquement, il n'y a pas de solution simple. Certains disent que le futur c'est Mélenchon. Pour moi non. Hamon est pro-européen, Melenchon ne l'est pas. Si Hamon ne l'était pas, je ne voterais pas pour lui.

à lire également
David Kimelfeld et Gérard Collomb au conseil métropolitain, le 10 juillet 2017, jour de l'élection du premier © Tim Douet
Retour aux affaires lyonnaises pour Gérard Collomb ? Le ministre de l'Intérieur veut lancer dès septembre son association “Prendre un temps d’avance”, ouverte à la société civile, pour engager une dialogue sur l’avenir de la Métropole. Quand il s’agit de politique lyonnaise, Gérard Collomb ne perd pas temps. En témoigne son nouveau projet d’association ouverte à […]
1 commentaire
  1. la realité en face - 29 mars 2017

    Si VALLS est un traître assassin...COLLOMB l'est aussi! Qu'attend Thierry PHILIP pour démissionner de son poste puisqu'il est Maire du 3eme par 'la grâce de COLLOMB'! Thierry PHILIP si il était conséquent devrait lui-même en tirer les conclusions... Mais il ne le fera pas... il dira qu'il a été élu et qu'il ne veut pas trahir ses électeurs...Serait-il un politicard, comme tant d'autres?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut