Anne Lorne © DR

Région Auvergne-Rhône-Alpes : vivant aux États-Unis, une élue démissionne

Vivant aux États-Unis depuis peu, Anne Lorne, candidate LR aux législatives à Lyon en 2017, a annoncé qu'elle allait quitter son siège d'élue régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes à la fin de l'année. 

Anne Lorne a annoncé qu'elle allait démissionner à la fin de l'année de son poste de conseillère régionale ce mercredi dans un communiqué. Installée à New York depuis peu pour des raisons familiales, comme l'a écrit Lyon Mag en début de semaine, l'élue LR, candidate aux législatives en 2017, renoncera aussi à ses indemnités d'ici là (2 450 euros bruts par mois). Interrogé en début de semaine sur BFMTV, Laurent Wauquiez, le président du conseil régional avait indiqué qu'il n'excluait pas qu'Anne Lorne travaille pour la Région, “sur des partenariats aux États-Unis”. En cas d'absence “il y aura une décision qui sera prise et que j'appliquerai avec la plus grande rigueur. (...)On a des règles très précises à la région : si un élu n'est pas présent, il n'a pas ses indemnités”, avait-il précisé. Selon la liste de candidats, présentée à l'époque, ce serait l'élue municipale Fabienne Levy qui récupérerait le siège vacant. 

à lire également
Equipage de la Police nationale à Lyon © Tim Douet
Face aux problèmes créés par le trafic de cannabis, la municipalité villeurbannaise sortante avait lancé une grande concertation sur la dépénalisation. Un choix jugé aujourd’hui risqué électoralement. Les remontées des habitants sur la tranquillité publique ne sont pas élogieuses.
2 commentaires
  1. val - 25 septembre 2019

    Cette brave dame avait oublié qu'elle était l'élue d'une région qu'elle n'habite plus ... et wauquieze n'en a rien su ...qu'elle incompétence wauquieze démission !!

    1. vieux caladois - 25 septembre 2019

      Wauquiez s'est fait eu ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut