Montage Wauquiez Collomb guerre
© montage Lyon Capitale

Peines planchers : pour Wauquiez, "Collomb à la main qui tremble"

Plaidant pour la réintroduction des peines planchers, Laurent Wauquiez a critiqué l’inaction de Gérard Collomb sur le sujet. Le président du parti Les Républicains en a profité pour tancer la politique migratoire portée par le ministre de l’Intérieur et Emmanuel Macron.

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Laurent Wauquiez a dénoncé l'inaction de Gérard Collomb après l'agression de policiers à Champigny le soir de la Saint-Sylvestre. Plaidant pour la réinstauration de peines planchers, le président du parti Les Républicains a estimé que "le ministre de l'Intérieur à la main qui tremble et à refusé cette mesure de bon sens". Les peines planchers ont été adoptées en août 2007 dans la loi Dati qui a instauré ces peines minimales et automatiques en cas d'infractions délictuelles ou criminelles. Elles ont été finalement supprimées par François Hollande en 2014. Leur réintroduction relèverait plutôt des attributions de la ministre de la Justice Nicole Belloubet que de celles de Gérard Collomb.

Concernant le projet de loi sur l'immigration de ce dernier, Laurent Wauquiez s'est montré plutôt insatisfait. "C'est un catalogue de mesures techniques qui ne changeront rien à la vague migratoire", a-t-il estimé. "Ce n'est pas un texte dont on a besoin, mais du courage politique de dire que l'immigration doit être réduite à son strict minimum", ajoute le président du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Lire aussi : "6950 demandes d’asile au guichet de Lyon en 2017".

à lire également
Étienne Blanc, à l’hôtel de région, en mai 2018 © Tim Douet
À la fin de l'assemblée générale des maires de l'Ain, le n°2 de Laurent Wauquiez à la région a annoncé se consacrer plus activement à la préparation  des municipales de 2020 d'ici quelques mois.
3 commentaires
  1. Kasneh - 15 janvier 2018

    Faut-il rappeler, que G. Collomb, poussé par les évènements tragiques de 2015/16, a finalement armé la police municipale de Lyon.

  2. Robes Pierre - 15 janvier 2018

    Kanesh:::armé les ex gardes champêtres avec des armes de réforme, drôle de réponse à des terroristes qui tirent dans le dos avec des fusils d’assaut (policière tuée), recrutement de policiers nationaux équipés et formés est une des solutions.Mais il apparait qu'on va mieux faire en armant les surveillants privés, quand on a un aperçu sur recrutement et formation de quoi trembler.

  3. laure - 4 février 2018

    encore une preuve que Wauquiez fait dans le populisme de bas étage, car il n'ignore pas que cette question est de la compétence et du ressort du ministère de la Justice, et pas celle du ministre de l'Intérieur bref il fait du Wauquiez......................................

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut