Jean-François Carenco 03
@ Etienne Bouy

Municipales à Vénissieux : le préfet Carenco a porté plainte

Le préfet du Rhône et de Rhône-Alpes a déposé plainte contre plusieurs assesseurs de bureaux de vote qui auraient fait obstruction au déroulement des opérations électorales à Vénissieux au soir du second tour de la municipale partielle.

Il avait prévenu qu'il le ferait, il l'a fait ! Le préfet du Rhône et de Rhône-Alpes, Jean-François Carenco, a déposé plainte ce lundi 30 mars devant le procureur de la République de Lyon. Une plainte qui vise des assesseurs de plusieurs bureaux de vote de Vénissieux qui auraient perturbé les opérations de dépouillement au soir du deuxième tour de l'élection municipale partielle dimanche 29 mars. Il s'agit notamment d'assesseurs qui ont refusé d'ouvrir les urnes dans les bureaux de vote n°15 et 21 ainsi que de personnes qui ont demandé le recompte des enveloppes.

Le préfet souhaite rappeler que l'Etat et donc la Préfecture sont "les garants du processus électoral qui doit se dérouler dans la sérénité et le respect de la loi. Hier soir à Vénissieux cette règle intangible a été malheureusement mise à mal".

à lire également
Le Sénat a voté le budget 2015 de la Sécurité Sociale. FRANCOIS GUILLOT / AFP
Les sénatoriales, c'est dimanche. En pleine crise du coronavirus, cette élection, pourtant très importante, a du mal à passionner les foules. Surtout que seulement les grands-électeurs (députés, conseillers régionaux, conseillers départementaux, conseillers municipaux...) peuvent voter. Qui est candidat dans le Rhône ?
Faire défiler vers le haut