Alain Juppé
© DR

Meeting de Nicolas Sarkozy : Alain Juppé hué

Alain Juppé hué à Bordeaux ! Alors qu'il prenait la parole au début du meeting de Nicolas Sarkozy, le maire de Bordeaux a été sifflé par l'assistance.

La bataille pour les primaires de l'UMP est lancée ! Hier samedi, Nicolas Sarkozy tenait un meeting dans le fief du maire bordelais. Avant que l'ancien président ne prenne la parole, Alain Juppé a déclaré vouloir rassemblé la droite et le centre avant d'évoquer la possibilité d'une primaire ouverte.

"Je suis convaincu qu'il faut un large rassemblement de la droite et du centre si nous voulons battre la gauche", a déclaré Alain Juppé. Ces propos ont déclenché les sifflets des 4 000 personnes présentes qui, en réponse, ont scandé "Nicolas, Nicolas !". Coup dur pour le maire de Bordeaux.

Pas de querelles

Plutôt que de répondre aux sifflets, Alain Juppé a préféré jouer la carte de l'union. "Nous n'avons pas le droit de nous diviser. Ce qui s'est passé entre Jean-François Copé et François Fillon, a été indigne", a-t-il déclaré avant d'ajouter qu'il ne donnerait pas "le spectacle des mêmes querelles".

Pour sa part, Nicolas Sarkozy a tweeté : "Oui à l'alliance de la droite et du centre, mais un centre qui a choisi d'être avec nous, matin, midi et soir". Le seul soutien qu'il aura adressé à Alain Juppé fut sa dernière déclaration : "Aucun d'entre nous ne peut réussir seul. Alain aura besoin de moi, j'aurai besoin de lui". La bataille pour les primaires est lancée !

Faire défiler vers le haut