Marisol Touraine
Marisol Touraine

Marisol Touraine en déplacement à Lyon aujourd'hui

La ministre de la Santé sera aujourd'hui 6 juillet en visite à l'hôpital Edouard-Herriot, à Lyon. Le service des urgences de l'établissement connaît ces jours un surcroît de personnes souffrant de la canicule.

Marisol Touraine, ministre de la Santé, était attendue jeudi 9 juillet à Lyon. Elle va finalement faire un voyage express dans la ville dès aujourd’hui. Elle sera à 14h30 aux urgences de l'hôpital Edouard-Herriot pour aborder le problème lié à la canicule en Rhône-Alpes.

Si on ne connaît pas encore le message de la ministre, on sait que les services d'urgences sont actuellement débordés par l'afflux de personnes souffrant de la chaleur. "Hier, la moitié des patients du pavillon N, qui est le plus gros service des urgences dans le Rhône, avaient des soucis liés à la canicule. Aujourd'hui, on en est aux trois quarts des patients", explique la communication des Hospices civils de Lyon. De nombreuses personnes âgées font parties des individus reçus par les urgences d'Edouard-Herriot.

Une série de mesures ont été mises en place par la municipalité de Lyon, notamment l'ouverture d'un fichier pour personnes sensibles aux chaleurs. La canicule devrait encore faire rage demain, avant de perdre en intensité les jours suivants.

1 commentaire
  1. poil a gratter - lun 3 Août 15 à 22 h 49

    La société qui ne sait pas reconnaître le travail des anciens n'est qu'une caricatureHonte à vous, Madame la Ministre, première responsable, et à vos services engoncés dans leur confort fonctionnarisé, qui ne prenez ni la peine ni les moyens de solutionner le problème de la retraite des anciens serviteurs de la soit-disant société dont prétendez gérer la politique de santé. Meme les plus embryonnaires organisations sociales animales savent reconnaître la valeur des ancêtres et leur droit à la dignité une fois que leurs forces guerrières les ont abandonnés. Pas vous ! Faites la belle et glosez sur la canicule, c'est facile, elle ne fait que passer. Mais le mépris pour les vieux serviteurs, soyez sur que ça ne s'oublie pas

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut