Zorah Aït-Maten au Conseil de la métropole du Grand Lyon © Tim Douet

Lyon : Castaner “1er ripou de France” selon la 4e adjointe de Collomb

Très énervée contre la gestion du mouvement des Gilets jaunes par le Gouvernement, Zorah Aït-Maten, la 4e adjointe de Gérard Collomb à Lyon, a qualifié Christophe Castaner de “premier ripou de France”. Des propos assumés par l’élue lyonnaise.

Tout le monde n’est pas En Marche dans la majorité de Gérard Collomb à Lyon. Surtout pas Zorah Aït-Maten, sa 4e adjointe, chargée des “affaires sociales et solidarités, des hôpitaux, de la prévention et de la santé”. Sur sa page Facebook, l’élue du 7e arrondissement a qualifié Christophe Castaner, le successeur de Gérard Collomb au ministère de l’Intérieur, de “premier ripou de France” à propos du comportement de ce dernier avec les Gilets jaunes, notamment après le décès d’une manifestante en Savoie. “La seule réponse à cette tragédie. La ruée du 1er ripou de France, le “castagneur” et ses marcheurs pour accuser le mouvement des gilets jaunes”. Pour l’élue lyonnaise, le Gouvernement ne doit “pas aller chercher ailleurs” que parmi “ses rangs”. “Depuis plus de 18 mois vous n’écoutez personne (…) alors de grâce taisez-vous et écoutez la France”, s’emporte-t-elle, contre le gouvernement, avant de citer Robespierre : “Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs.”

“Je suis aussi sévère avec Gérard Collomb qu’avec Christophe Castaner”

Plusieurs élus de la majorité ont trouvé le message de leur homologue “inadmissible”. “Qu’elle soit citoyenne en colère, oui, mais c’est la quatrième adjointe de Gérard Collomb, elle ne peut pas insulter le ministre de l’Intérieur de premier ripou de France”, estime l’un d’eux. Jointe par Lyon Capitale, Zorah Aït-Maten assume totalement ses propos. “Je ne me tairai pas et je ne retirerai rien, nous a-t-elle déclaré. Je la trouve vachement bien, cette expression, qui vient de mes amis policiers. Donc je n’ai pas mis “premier flic de France” parce que j’ai beaucoup trop de respect pour les flics.”

Comment articuler cette critique du Gouvernement, auquel Gérard Collomb a participé pendant un an et demi, et la participation à la majorité de ce dernier à Lyon ? “Je ne suis pas dans la majorité présidentielle mais municipale, qui est plurielle. Gérard Collomb n’a jamais fait pression sur moi pour que je me mette En Marche. Je suis aussi sévère avec Gérard Collomb qu’avec Christophe Castaner, surtout sur sa loi asile-immigration. Et je le lui ai dit, quand il est venu nous la présenter. Ça m’a fait mal, je lui ai dit les larmes aux yeux que c’était la loi la plus pourrie que j’aie jamais vue”, raconte-t-elle. Une majorité plurielle qui va devoir tenir encore un an et demi avant les municipales.

Message Facebook de Zora Aït-Maten,
à lire également
Gare SNCF TER Lyon TGV
La SNCF et la Métropole de Lyon se sont réunies ce matin, lundi 18 mars, sur le projet de nœud ferroviaire lyonnais. L’idée de la construction de deux nouvelles voies à la gare de la Part-Dieu est envisagée.
2 commentaires
  1. brachetolivier - 23 novembre 2018

    ... tenir encore un an, et esperons pas plus!

  2. Galapiat - 24 novembre 2018

    Quand le Gouvernement.........; Il ne s'agit pas d'une citation de Maximilien mais de l’article 35 de la déclaration des droits de l'homme de 1793.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut