Conseil municipal de la ville de Lyon © Tim Douet

Lyon : 15 adjoints affirment leur soutien à Gérard Collomb

Quinze adjoints de Gérard Collomb et trois conseillers délégués ont déclaré qu'ils souhaitent “poursuivre et terminer ce mandat au côté de Gérard Collomb”.

Dans un communiqué de presse envoyé par Yann Cucherat, 15 adjoints* et 3 conseillers délégués de la ville de Lyon ont souhaité “témoigner leur solidarité au Maire de Lyon et exprimer leur souhait de mener en confiance la mission qui leur a été confiée”.

Nous souhaitons assumer nos responsabilités jusqu’à la fin du mandat avec lui dans un esprit de confiance et de respect, car nous défendons à ses côtés l’idée d’une action publique intègre et transparente, qui constitue la pierre angulaire d’une démocratie de qualité”, écrivent-ils.

Si une enquête préliminaire du parquet national financier a été déclenchée récemment concernant l’activité de l’ex-compagne de Gérard Collomb, ces élus assurent vouloir “laisser les autorités faire leur travail” et que leur “équipe municipale reste soudée et responsable au regard des engagements pris devant les citoyens”. “Nous voulons poursuivre et terminer ce mandat au côté de Gérard Collomb dans un climat apaisé et serein rejetant toute attitude partisane et rappelons que la campagne viendra en son temps”, concluent-ils.

Une lettre que n'ont pas signés plusieurs élus importants de la majorité de Gérard Collomb : Georges Képénékian (1er adjoint), Karine Dognin-Sauze (2e adjointe)*, Michel Le Faou, Guy Corrazol ou encore Loïc Graber. Nouveau signe s'il en fallait de la scission qui est en train de s'opérer au sein de l’exécutif municipal.

*MAJ le 21 juin à 12h : dans un nouveau communiqué, Yann Cucherat a fait savoir que Karine Dognin-Sauze faisait partie des signataires portant le nombre d’adjoints à 16. 

Ce soutien prouve, même si cet engagement les engage peu pour l’avenir, que le maire conserve une large majorité de ses adjoints à ses côtés. Mais il montre aussi que celui qui a régné sans partage sur la ville pendant près de 20 ans a désormais besoin de déclarations de soutien pour que cette autorité continue de paraître légitime.

La liste des signataires : Richard Brumm, Zorah Ait Maten, Jean-Yves Sécheresse, Nicole Gay, Fouziya Bouzerda, Anne-Sophie Condemine, Alain Giordano, Blandine Reynaud, Gérard Claisse, Françoise Rivoire, Jean-Dominique Durand, Dounia Besson, Yann Cucherat, Sandrine Frih, Charles-Franck Lévy, Jérôme Maleski, Djida Tazdaït, Ali Kismoune

à lire également
David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens avec l’annonce, ce jeudi, d’un partenariat avec les élus du groupe Synergies. Le nouveau mode de scrutin affaiblit leurs poids politique mais permet au président de la métropole de s’appuyer sur des élus bien ancrés sur l’une des circonscriptions les plus indécises.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut