David Kimelfeld engrange de nouveaux soutiens

Georges Képénékian a participé ce lundi à une réunion des soutiens lyonnais de David Kimelfeld. L'ancien maire de Lyon qui a longtemps tenté de préserver la paix entre Gérard Collomb et le président de la métropole pourrait avoir fait son choix.

Au soir des élections européennes, Georges Képénékian promettait à Lyon Capitale qu'il sortirait bientôt de son silence et qu'il ferait connaître sa préférence pour 2020 entre David Kimelfeld et Gérard Collomb. Pour l'entendre, il faudra encore attendre. Pour le voir, il fallait se rendre ce lundi soir à la réunion des élus lyonnais soutenant David Kimelfeld. Parmi la quarantaine d'élus d'arrondissement, d'adjoints ou de conseillers municipaux, la présence de l'ancien maire de Lyon par interim a été vu comme la preuve supplémentaire de son engagement aux côtés du président de la métropole de Lyon. "Il était déjà présent à l'Odéon lors du lancement de la campagne métropolitaine de David Kimelfeld", glisse-t-on dans l'entourage de ce dernier. Loïc Graber, adjoint à la culture, participait lui pour la première fois à un événement estampillé "pro Kimelfeld". Autour du président de la métropole, on s'attend dans les prochaines semaines à d'autres ralliements avec les soucis judiciaires de Gérard Collomb comme facteur accélérant.

à lire également
Fabrice Luchini en tournage à Lyon, en août 2018 © DR
Un maire de Lyon usé après des années de pouvoir. Une jeune étudiante venue lui redonner des idées. Deux rôles campés par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier dans le film Alice et le maire. Un long-métrage, qui sortira sur grand écran le 2 octobre prochain en pleine campagne des municipales, et qui n’avait pas franchement fait rire Gérard Collomb lors de son tournage à Lyon durant l’été 2018.
1 commentaire
  1. vieux caladois - 5 juin 2019

    ça c'est un soutien de poids...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut