Les Républicains
©DR

LR : Virginie Calmels retrouve ses effets personnels dans un carton

Il ne fait pas bon de s’opposer à Laurent Wauquiez. Après avoir été écartée de la direction du parti Les Républicain dimanche soir, Virginie Calmels a eu la mésaventure de retrouver ses affaires dans un carton à l’accueil du QG parisien.

Nouvel épisode dans le feuilleton de la rupture entre Virginie Calmels et Laurent Wauquiez. Limogée dimanche soir du parti Les Républicain par son président, l’ancienne numéro 2 a eu une mauvaise surprise ce mardi en fin d’après-midi au QG parisien. À l’accueil du 238 rue Vaugirard l’attendait un carton blanc scotché à la hâte sur lequel était inscrit “V. Calmels” rapporte le JDD. La première adjointe d’Alain Juppé a retrouvé à l'intérieur l’ensemble de ses effets personnels, dont ses tableaux et les dessins de ses enfants. Mais le message de la direction LR ne s’est pas arrêté là. Après avoir découvert que son pass de parking avait été désactivé, Virginie Calmels s’est vue refuser l’accès à l'ascenseur par un vigile, qui affirme intervenir “sur instruction de la direction”. Dernier coup dur, dans la petite boutique Les Républicains situé dans le hall du siège, le livre “J’assume” de l’ancienne bras droit de Laurent Wauquiez a été dissimulé derrière un autre pour l'ôter de la vue des passants. Dans la soirée, Virginie Calmels s’est fendue d’un message lapidaire sur Twitter, indiquant que “oui, tout est vrai !” et se refusant à commenter l'événement.

à lire également
Coordinateur du projet Transenvir, Stéphane Frioux et son équipe vont prochainement mettre en ligne un site consacré à l'histoire des politiques de transition environnementale face aux risques environnementaux dans l'agglomération lyonnaise. Entretien avec ce maître de conférences à l'université Lyon 2 et chercheur au laboratoire Larhra. Lyon Capitale : Après la démission de Nicolas Hulot du […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut