David Kimelfeld à l’hôtel de ville © Tim Douet

Les marcheurs anti-Collomb choisissent Kimelfeld

Ce lundi soir, David Kimelfeld était l'invité de comités locaux de la République en marche en froid avec Caroline Collomb. Ils se sont visiblement bien trouvés. Une heure après les organisateurs de la soirée publiait un communiqué acerbe contre Gérard Collomb.

L'opération séduction a marché. Au sortir de la réunion publique organisée par des comités frondeurs sur le thème de l'Europe et de la métropole, David Kimelfeld, invité d'honneur de la soirée, a reçu le soutien de deux marcheurs historiques. Dans un communiqué, les organisateurs de cet événement validé par le parti présidentiel ont salué sa présence et pris encore un peu plus de distance vis-à-vis de Gérard Collomb. Ils se disent "scandalisés par la façon dont le poste de ministre de l’Intérieur a été brutalement abandonné, et inquiets de constater à quel point des préoccupations personnelles centrées sur les futures élections locales ont pris le pas sur tout le reste".

La guerre froide qui se joue entre David Kimelfeld et Gérard Collomb gagne aussi les rangs de La République en Marche. "Clairement, nous avons choisi notre camp. Une vingtaine de comités l'a exprimé clairement en organisant et en relayant l'évènement de ce lundi, explique Pierre Vaschalde, animateur du comité la Croix-Rousse. Nous ne sommes pas une faction frondeuse d'En Marche dont nous respectons toutes les règles. Mais nous ne sommes pas En Marche pour les Collomb. A titre personnel, je me range derrière David Kimelfeld. C'est un marcher qui ne s'est pas renié. Hier, nous avons entendu un Européen convaincu et quelqu’un de remarquable". Les jours passant le fossé s'agrandit à tous les échelons des majorités locales.

à lire également
Après l'attaque de Strasbourg qui a fait trois morts et treize blessés, Gérard Collomb a présenté le dispositif de sécurité du marché de Noël à Lyon. Il est également revenu sur les Gilets jaunes, appelant "à la retenue" dans le contexte actuel. 

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut