Le PS s'indigne de la décision du maire de Rive-de-Gier

Jean-Christophe Cambadélis, dans un communiqué, a dénoncé "l'attitude inacceptable" du maire de Rive-de-Gier, Jean-Claude Charvin, qui a annoncé qu'il refuserait systématiquement les regroupements familiaux sur sa commune, après l'attentat commis à Saint-Etienne-du-Rouvray.

L'initiative du maire divers droite de Rive-de-Gier, Jean-Claude Charvin, a fait bondir le premier secrétaire du Parti socialiste.

Jean-Christophe Cambadélis a fait part de son "indignation", après l'annonce de l'édile de refuser systématiquement toutes les demandes de regroupement familial ou de séjour sur sa commune.

"Prenant prétexte des menaces d’attentats, Jean-Claude Charvin se livre – par sa déclaration – aux pires amalgames en s’exonérant de toute l’éthique, de la responsabilité et de la rationalité qui incombent à un élu de la République", a dénoncé Jean-Christophe Cambadélis.

Jugeant "l'attitude du maire de Rive-de-Gier inacceptable", le premier secrétaire du PS "exige de l’Association des Maires de France (AMF) et de son président, François Baroin, sa condamnation sans délai".

3 commentaires
  1. LyobRebelle - ven 29 Juil 16 à 19 h 22

    Il est insupportable ce donneur de leçon, élu par personne, sans responsabilité et fier de ses faux diplômes.

  2. Robes Pierre - ven 29 Juil 16 à 21 h 22

    le socialiste en chef!!!! ferait bien d'apporter une attention toute particulière ..à ses frères socialistes, bien sur ceci l'étonne un maire qui en a.Un truc pas commun au PS

  3. Old school - mer 17 Août 16 à 17 h 52

    Monsieur Cambadélis vous êtes impayable !:-)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut