Laïcité : Laurent Wauquiez gêné par le bilan de Sarkozy

Lors d’un débat face à Caroline Fourest sur BFM TV, Laurent Wauquiez a évité de répondre clairement sur le bilan de Nicolas Sarkozy concernant les questions de laïcité.

"Dans vos faits, la plupart d'entre eux n'étaient que des intentions qui ne se sont jamais traduites en lois." Après plusieurs tentatives d'évitement, Laurent Wauquiez a fini par lâcher à Caroline Fourest ce désaveu assez clair. La journaliste Caroline Fourest débattait avec lui sur la thématique : "Fallait-il une loi pour interdire le burkini ?" Cordial jusqu'ici, le débat s'est subitement transformé lorsque Caroline Fourest a demandé à Laurent Wauquiez si la droite n'avait pas retourné sa veste sur la laïcité.

"Le modèle républicain a été massacré à la tronçonneuse par Nicolas Sarkozy", a-t-elle lancé, avant d'énumérer une à une certaines des volontés de l'ex-président : "C'est lui qui voulait importer la discrimination positive, les statistiques ethniques, toiletter la loi de 1905 pour faire en sorte que l'on finance le culte et que l'on adopte une laïcité dite positive, qui est celle du Vatican et du modèle américain. C'est lui qui a institutionnalisé l'UOIF au sein du Conseil français du culte musulman, qui a facilité l'ouverture d'écoles confessionnelles communautaristes tenues par l'UOIF et qui a purgé un recteur qui a essayé de s'y opposer. Il a facilité l'emprise du Qatar sur notre pays avec des facilités financières et n'a pas cessé de dire, notamment en Arabie saoudite et au Vatican, que la laïcité devait être modifiée et s'ouvrir plus aux religions."

Pour Laurent Wauquiez, il s'agit d'un "procès d'intentions" et puis finalement, si des "intentions ne se sont jamais traduites en lois", pourquoi donc s'interroger ?

L’art de ne pas répondre aux questions qui fâchent

"Vous avez réussi pendant quatre minutes à être parfaitement intègre. Je regrette qu'on ne s'en soit pas tenu à un certain niveau d'exigence qu'on avait réussi à faire au début, mais je vais vous répondre quand même", annonçait alors Laurent Wauquiez. La réponse se fait encore attendre.

"Pour moi, ce qui compte, c'est : est-ce que pendant cette période 2007-2012 la laïcité a reculé ou elle s'est affirmée ?" Nicolas Sarkozy a-t-il modifié depuis sa posture en termes de laïcité ? Cette question embarrasse décidément celui qui lui a succédé à la tête du parti Les Républicains.

Nous avons essayé de lui reposer la question, en marge d'un point presse organisé au conseil régional. Refus immédiat de Laurent Wauquiez à la simple évocation du nom de Caroline Fourest. Le président du conseil régional dit ne pas souhaiter "faire de confusion" entre son rôle national de président de parti et son rôle en Auvergne-Rhône-Alpes. Quelques minutes plus tard, il déroge pourtant à cette règle en s'attardant à donner son avis sur le burkini au micro de France Inter, taclant légèrement au passage la politique de Bernard Cazeneuve.

1 commentaire
  1. nico-yzfr6 - 31 août 2016

    T'es nul. Retourne dans ta ville de cathos, on te réclame là-bas. Et surtout, restes-y !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut