L'UNEF Lyon salue le plan jeunes de Valls et veut continuer les manifs

Après l'annonce de plusieurs mesures en faveur de la jeunesse de la part du gouvernement, l'UNEF Lyon a réagi en saluant une "première victoire des jeunes", tout en appelant à continuer la mobilisation à Lyon.

Dans un communiqué L'UNEF Lyon s'est octroyé l'obtention du "plan d’investissement de 500 millions d’euros, comprenant :

  • Une aide à la recherche au premier emploi permettant la prolongation des bourses étudiantes de 4 mois après obtention du diplôme et une aide pour les titulaires d'un CAP ou d'un BAC pro.
  • Une surcotisation des CDD pour pénaliser l'emploi précaire et favoriser l'embauche en CDI.
  • L'ouverture de 2000 places en BTS par an pendant 5 ans pour lutter contre le manque de place dans la formation professionnelle
  • L'augmentation des bourses pour 28 000 étudiants par le passage de l'échelon 0 à l'échelon 0bis (soit une aide supplémentaire de 1000 € par an) et la revalorisation de 10 % des bourses du secondaire.
  • L'augmentation de la rémunération des apprentis avec une première hausse de la rémunération de 400 € par an pour les moins de 21 ans
  • L'extension de la CMU C aux jeunes en situation de rupture familiale.

Une "victoire pas suffisante" pour le syndicat étudiant. "Ces premières victoires sont d’autant plus de raisons de rester mobilisés pour le retrait du projet de loi travail, estiment-ils avant de poursuivre. La mobilisation conjointe des jeunes et des salariés a une première fois fait bouger le gouvernement, c’est un point d’appui pour continuer la bataille contre un projet de loi toujours aussi dangereux et néfaste pour les jeunes. Il offre comme horizon à notre génération l’affaiblissement du CDI, de nos protections sur le marché du travail. Nous refusons de devoir négocier la valeur de nos diplômes et nos conditions de travail entreprise par entreprise."

Vacances obligent, le syndicat appelle à une nouvelle manifestation le 28 avril prochain. Entre temps, un rassemblement va être organisé "contre la venue des membres du gouvernement le 13 avril à 14h sur la place de la nation (Vaulx-en-Velin), puis une manifestation le 14 mars qui débutera à 13h à gratte-ciel (Villeurbanne) pour exiger le retrait de la loi travail et puis nous continuons à interpeller les parlementaires de la région." En parallèle, le mouvement étudiant appelle les jeunes à "investir les nuits debout" qui se tiennent place Guichard.

1 commentaire
  1. spacelex - 12 avril 2016

    Et voilà à nouveau Valls et Hollande en train d'acheter encore plus de votes pour les élections de 2017. Avec nos impôts. Il faudra le leur faire payer.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut