Jean-Marie Le Pen ne bénéficie même plus des honneurs de l'âge

Du haut de ses nombreux printemps, il était normalement assuré - en cas de réélection - de présider la session inaugurale du Parlement européen du 14 juin. Mais celui qui conduit la liste du Front National dans la grande région Sud-Est va devoir se priver d'une tribune qui lui avait donné l'occasion de se faire remarquer par ses déclarations. Le 25 mars dernier, il avait réaffirmé que les " chambres à gaz étaient un détail de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, ce qui est une évidence " (voir la vidéo). Un amendement déposé par le groupe socialiste et par le PPE (droite) doit être voté ce mercredi de façon à modifier le règlement. La première session du Parlement européen ne devrait plus être présidée par le doyen d'âge mais la fonction devrait désormais incomber au " président sortant " du Parlement ou à défaut à un vice-président sortant.

Sl. Ma.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut