Jean-François Carenco
© Tim Douet

Jean-François Carenco nommé préfet du Grand Paris ?

Le préfet de Rhône-Alpes pourrait quitter Lyon pour devenir préfet du Grand Paris.

Jean-François Carenco en partance pour la capitale ? C'est en tout cas ce qu'affirme la journaliste politique Caroline Roux sur Europe 1 ce jeudi matin. Jean-François Carenco pourrait être nommé préfet du Grand Paris, selon ses informations. Un poste prestigieux.

Cette nomination, le préfet pourrait la devoir en partie à sa proximité avec Jean-Louis Borloo, dont il est l'ancien directeur de cabinet. Il faut dire qu'en ce moment l'ancien patron de l'UDI, même s'il est officiellement retiré de la vie politique, a l'oreille de François Hollande.

D'après nos informations, les résultats de Jean-François Carenco en Rhône-Alpes sont également reconnus à Paris, et sa nature "appréciée". Il s'est d'ailleurs vu confier nombre de missions par les ministères, telle la mission Loup ou une mission sur l'eau. "[Cette nomination], il en a envie et il sera soutenu", glisse une source proche de l'Elysée.

Faux départs

Le tropisme de l'actuel préfet de Rhône-Alpes pour la capitale n'est pas nouveau. À tel point qu'on a souvent prédit son départ de la région pour des fonctions plus importantes à Paris. Des faux-départs. Il y a quelques mois de cela, une nomination à Matignon avait été envisagée. Plus qu'envisagée, puisque le préfet avait même choisi son bureau et son appartement parisien. Fin prêt pour le déménagement. Le Premier ministre, Manuel Valls, avait même informé Gérard Collomb du départ imminent du représentant de l’État. Las, la nomination ne vint jamais. Pourtant, Jean-François Carenco quittera bel et bien Lyon en 2015.

Mais qui pour le remplacer ? Pour le moment, plus aucun nom ne circule. Si Thierry Lataste avait été évoqué pour prendre la place de Jean-François Carenco à la fin de l'année dernière, cet ancien directeur général des services de Rhône-Alpes a depuis été capté par l'Elysée. Il est devenu directeur de cabinet de François Hollande.

à lire également
Un homme a été condamné ce vendredi 6 septembre pour avoir insulté et menacé des agents de la préfecture du Rhône, à Lyon. Il aurait affirmé lors de l'audience être victime d'un complot.
6 commentaires
  1. grandlyonnaise - 29 janvier 2015

    d'où la confirmation de la thèse de la loi de PETER .... Bon vent mon CARENCO

  2. Marine - 29 janvier 2015

    Plus vite parti plus vite nous serons tranquilles les Lyonnais. Et bon courage à Paris....

  3. Tx - 29 janvier 2015

    @grandlyonnaise : ahahahaha. +1 🙂

  4. Robes Pierre - 29 janvier 2015

    Pas d'accord avec grandlyonnaise, pas encore au Top pour Peter mais avec un peu de travail !!

  5. Paquette - 1 février 2015

    C’était un préfet adepte de la répression routière. (Pour les autres..) http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Polemique/Exces-de-vitesse-a-120km-h-le-j-assume-du-prefet

  6. Collombitude - 2 février 2015

    Il est très fort en matière d'expropriation, surtout pour exproprier les paysans au profit des plus riches. Il a fait ses preuves dans l'est lyonnais. Un grand prédateur reconnu dans ses oeuvres! Bon débarras

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut