François Hollande © Tim Douet
© Tim Douet

Hollande à Vaulx-en-Velin pour les 40 ans de la politique de la ville

Mardi 21 mars, François Hollande sera à Vaulx-en-Velin pour célébrer les 40 ans de la politique de la ville.

Devenu laboratoire de la politique de la ville à la suite des émeutes de 1990, Vaulx-en-Velin accueillera demain le président François Hollande à l’occasion des quarante ans de cette politique. Le président sera reçu par la secrétaire d’Etat à la Ville, Hélène Geoffroy, ancienne maire de la ville et élue au conseil municipal. Accompagné de la ministre de l’Education nationale Najat Vallaud-Belkacem, François Hollande inaugurera une école, premier établissement scolaire construit depuis trente ans sur la commune. Ensuite, le président se rendra au Planétarium de la ville pour un duplex avec l’astronaute français Thomas Pesquet, actuellement en mission à bord de l’ISS.

Gérard Collomb ne sera pas présent

Le président de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb, sera représenté mardi à Vaulx-en-Velin pour le déplacement de François Hollande. Le soutien d’Emmanuel Macron, en déplacement à Paris, se rendra aux 50 ans du groupe OGIC. Simple question d’agenda ou volonté de séché la venue du président ? Il y a moins d’un an, Gérard Collomb avait déjà manqué un comité interministériel consacré au projet de loi égalité et citoyenneté (CIEC), organisé à Vaulx-en-Velin en présence de plusieurs ministres du gouvernement. Sur sa page Facebook, Gérard Collomb avait réagi en signalant qu’il n’avait pas été tenu au courant de l’événement. Cette fois, le président de la Métropole pourrait pourtant avoir été informé de la visite du président ce vendredi, alors qu'il était avec Hélène Geoffroy pour signer le protocole de préfiguration du nouveau programme de renouvellement urbain.

Le président attendu de pied ferme

François Hollande et Najat Vallaud-Belkacem seront attendus de pied ferme par les enseignants de l’est de l’agglomération. Les enseignants de Vaulx-en-Velin qui protestent contre les faibles moyens alloués aux établissements pour la rentrée tenteront d’exprimer de vive voix les problèmes qu’ils rencontrent dans l’exercice de leurs fonctions.

à lire également
Conseil régional 4.01.16
Le dossier d’Erai sera de retour devant la chambre des procédures collectives du tribunal de grande instance le 26 juin prochain. Le liquidateur de la structure régionale d’aide à l’international pour les entreprises rhônalpines demande la condamnation de la région et de l’ancien président d’Erai, et réclame dix millions d’euros. On le pensait classé et relégué aux archives. Le dossier […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut