Capture d’écran 2012-09-25 à 10.56.18

Harcèlement sexuel : nouvelle manifestation anti-Ducray (UMP) lundi

Le parti communiste et sa secrétaire départementale, Danielle Lebail, conseillère municipale à Villefranche sur Saône, ne l'ont pas oublié. Avec le Front de gauche, EE-LV et une association féministe locale, ils appelleront une nouvelle fois Gérard Ducray, 70 ans, à démissionner lundi 1er octobre, quatre mois après l'abrogation de la loi sur le harcèlement sexuel.

Gérard Ducray (photo), 70 ans, ancien député UMP et ancien adjoint à la sécurité au maire de Villefranche, siège toujours cette rentrée parmi ses petits camarades au conseil municipal de Villefranche. Pourtant, en 2010, il est condamné pour harcèlement sexuel par le tribunal correctionnel, la peine est confirmée en appel mais annulée en juin dernier par la cour de cassation après l'abrogation pure et simple de la loi définissant le délit de harcèlement sexuel. C'est une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) posée par l'avocat du prévenu qui permet d'annuler la loi, jugée trop floue depuis des années. Sans loi, Gérard Ducray ne peut plus être condamné. Il est lavé de tout soupçon malgré les plaintes de trois anciennes salariées de la mairie de Villefranche.

"Des faits graves et indignes d’un élu de la République"

Depuis, Danielle Lebail (photo ci-contre) conseillère régionale, qui siège avec l'élu au conseil municipal de Villefranche se bat pour obtenir sa démission. " Vous avez été condamné pour des faits graves et indignes d’un élu de la République. Certes vous avez par des moyens juridiques fait sauter la loi et donc vous êtes aux yeux de la loi 'innocent'. Aux yeux de la loi seulement et certainement pas à nos yeux. Vos attitudes ont blessé durablement de nombreuses victimes, vous avez abusé de votre statut. Nous estimons donc que vous n’êtes plus digne de siéger au conseil municipal", écrit-elle ce lundi, dans un communiqué envoyé à toutes les rédactions.

La conseillère municipale organise avec les élus du Front de Gauche, les élus écologistes et l'association Femmes égalité de Villefranche, un rassemblement, lundi 1er octobre, à 18h devant la mairie de Villefranche, pour appeler Gérard Ducray à démissionner de lui-même.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut