Gérard Collomb
©Tim Douet

Gérard Collomb "va donner un coup de main" à Emmanuel Macron

Ce matin, le sénateur-maire de Lyon était l'invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC. Il a en profité pour affirmer son soutien au ministre de l'économie Emmanuel Macron en vue d'une candidature pour 2017.

"Il est capable de réunir la France". Gérard Collomb s'est montré très clair dans ses propos vis à vis d'Emmanuel Macron ce matin au micro de Jean-Jacques Bourdin. L'édile considère qu'aujourd'hui "quelqu'un comme Emmanuel Macron est en train de faire éclater le paysage". Il a également ajouté qu'il allait " donner un coup de main" au ministre de l'économie s'il était candidat pour 2017.

Pour Gérard Collomb, Emmanuel Macron deviendra un candidat naturel à la présidentielle si les estimations de vote restent les mêmes. "Si au mois de décembre, François Hollande est toujours dans les sondages autour de 14-15 %, et Emmanuel Macron aux alentours de 28-30 %, évidemment qu'il sera candidat." Pour le sénateur-maire, le ministre de l'économie "est le seul qui voit que la France a changé". Ce qui est la raison pour laquelle il parle particulièrement à la jeunesse selon lui. Ces déclarations semblent confirmer la présence du sénateur-maire de Lyon dans la liste des soutiens à Emmanuel Macron que la Tribune avait révélée.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
Faire défiler vers le haut