Conseil régional 4.01.16
© Tim Douet

Face à Laurent Wauquiez, LREM veut une nouvelle commission permanente

Suite à la démission de Marjolaine Meynier-Millefert, le groupe LREM souhaite "un renouvellement complet de la commission permanente" du conseil régional d'Auvergne Rhône-Alpes.

La majorité de Laurent Wauquiez à la commission permanente peut-elle être mise en difficulté par un nouveau vote ? Dans un communiqué, le groupe LREM demande en tout cas "un renouvellement complet" de cette dernière. Quelques jours plus tôt, le mercredi 30 mai, Marjolaine Meynier-Millefert, conseillère régionale et députée LREM de l'Isère a fait part à Laurent Wauquiez de sa démission de membre de la commission permanente. Expliquant ce choix par la volonté de "répartir les responsabilités au sein du groupe différemment", le groupe LREM du conseil régional avance également que "le dernier vote installant la Commission permanente [est] intervenu avant la formation du groupe politique".  Ainsi, pour "garantir la démocratie dans l'Hémicycle", le groupe demande de faire table rase. Le souhait est d'organiser un "renouvellement complet de la commission permanente" selon des modalités de vote qui "seront discutées en Conférence des Présidents".  Un vote qui pourrait avoir lieu dès le 14 et 15 juin lors de la prochaine assemblée plénière.

Auvergnats et Rhônalpins "privés de mesures bénéfiques" du gouvernement

Pour les élus LREM, les dernières décisions de Laurent Wauquiez "plongent un peu plus la région Auvergne-Rhône-Alpes dans le chaos", en particulier celles qui ne vont pas dans le sens de leur mouvement. "S'opposant systématiquement aux réformes du gouvernement, ils privent les Auvergnats et les Rhônalpins de mesures bénéfiques et de fonds supplémentaires pour l'apprentissage et l'emploi" écrivent-ils. Les élus ne manquent pas non plus d’énumérer les déboires du président du parti les Républicains : "l'annulation du budget 2016, les déclarations déplorables à l'EM Lyon et le rapport accablant sur les conditions de travail des agents Région". Comme un avertissement, les élus LREM terminent par ces mots : "les élus LREM seront particulièrement attentifs aux décisions de vote de leurs collègues élus, proches localement comme nationalement". Une nouvelle preuve, s'il en fallait, de la tension politique au sein du conseil régional.

à lire également
Lors de l’assemblée plénière du conseil régional, les 19 et 20 décembre prochains, Laurent Wauquiez devrait faire voter une délibération sur la gratuité des manuels scolaires pour les lycéens de la région. En proposant l’achat de livres groupé, le président du conseil régional est accusé de mettre en danger l’avenir des librairies.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut