Capture d’écran 2013-11-06 à 11.14.54

Extrême droite : "10 imbéciles, néo-nazis, ultra-médiatisés"

SOS-Racisme vient au secours du préfet, visé par une plainte d'Alexandre Gabriac et Yvan Benedetti pour injure publique. Le représentant de l'Etat avait traité "d'imbéciles" les deux ex-présidents de l'Oeuvre française et de Jeunesse nationaliste, à la suite d'une tentative d'intrusion dans les locaux de la fédération du PS, le 18 avril dernier. L'association antiraciste va plus loin, les qualifiant de "10 imbéciles, néo-nazis, ultra-médiatisés", assumant collectivement et individuellement cette appréciation.

Pointant la volonté des deux ex-groupuscules d'extrême droite d'accéder à toujours plus de médiatisation, SOS Racisme s'interroge : "il serait bon de comprendre pourquoi de nombreux journalistes choisissent d'accompagner ce jeu dangereux".

2 commentaires
  1. Lucpo - mer 6 Nov 13 à 11 h 53

    SOS racisme à trouvé un nouveau moyen de se ridiculiser???Quand les journaux tapent sur une présumée extrême droite c'est de l'information, quand ils ne font que relater des faits ils 'accompagnent'Cette officine devrait pourtant savoir pour l'avoir utilisé cette médiatisation que le but d'un journal est de vendre et que nombre de journaliste mangent grâce a cette 'extrême droite'

  2. willycat - mer 6 Nov 13 à 16 h 27

    touche pas à mon prout http://www.horreursmusicales.fr/

  3. LyobRebelle - mer 6 Nov 13 à 22 h 18

    Carenco peut compter sur ses fidèles amis

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut