meilleur maire du monde
©Photomontage

Collomb n'est pas le meilleur maire du monde

Article actualisé le 7 décembre 2010 à 10h20

La City Mayors Foundation qui élit tout les deux ans le meilleur maire du monde a donné son résultat pour l'élection 2010. Sur les 25 derniers candidats pour le titre suprême, deux étaient français : Adeline Hazan, maire de Reims et Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon. Finalement c'est Marcelo Ebrard, maire de Mexico City, qui a hérité du titre honorifique.

Réélu dès le premier tour des élections municipales en 2008, le sénateur maire de Lyon était présélectionné par la City Mayors Foundation pour le titre du meilleur maire du monde. Ce titre honorifique, qui est dévolu tous les deux ans, sera décerné cette année le 7 décembre 2010.

Gérard Collomb : un maire novateur et engagé

Selon la biographie de Gérard Collomb sur le site internet de la City Mayors Foundation, la raison de cette sélection réside dans les projets novateurs qu'il a menés jusqu'ici. En premier lieu, la création des Vélo'V dans la capitale des Gaules mais également l'extension du réseau des métros et la création d'une nouvelle ligne de tram à Lyon. L'association salue aussi le lien entre Lyon à Dubaï dans le projet de créer un quartier lyonnais au cœur de la ville du Moyen-Orient. La stature du maire est bonifiée par son engagement dans différentes structures regroupant les élus locaux. Gérard Collomb était élu en 2005 président de la commission coopération décentralisée du réseau mondial Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU) mais également de la commission des affaires européennes et internationales au sein de l'Association des Maires de grandes Villes de France, place que son adjoint Jean-Michel Daclin occupe désormais. On peut ajouter à cela son élection en 2006 à la présidence de l'Association des communautés urbaines de France (ACUF) et entre novembre 2006 et novembre 2009 à la tête du réseau Eurocities, qui fédère 130 métropoles les plus importantes d'Europe.

25 candidats mais un seul vainqueur

Mardi, la City Mayors Foundation dévoilera qui sera élu meilleur maire du monde. Face aux deux maires français, 23 autres ont été sélectionnés. Parmi eux, deux maires d’Océanie, six d’Asie, quatre d’Amérique du Nord, quatre d’Amérique latine et sept en Europe. De grandes villes sont représentées : Hambourg en Allemagne, Caracas au Vénézuela, Mexico au Mexique, Okhlahoma City aux Etats-Unis ou encore Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Depuis que le prix du meilleur maire du monde est décerné en 2004, aucun maire français n’a été élu. Hazel McCallion pour Mississauga (Canada) en 2004, Dora Bahoyannis pour Athènes (Grèce) en 2005, John So pour Melbourne (Australie) en 2006 et Helen Zille pour Le Cap (Afrique du Sud) en 2008 ont reçu ce titre honorifique. Une seule obligation pour le recevoir : adhérer au code d’éthique proposé par la City Mayors Foundation. Ensuite, c’est le vote d’internautes qui permet de départager les maires de la short list. Cette année, plus de 320 000 personnes ont participé au vote entre juin et septembre 2010.

Marcelo Ebrard meilleur maire du monde

La nouvelle est tombée ce mardi, Gérard Collomb n'est pas le meilleur du monde. Ce titre est revenu au maire de Mexico City Marcelo Ebrard. Juste après son élection, il a annoncé un plan sur 15 ans pour l'amélioration de la qualité de l'air de la capitale mexicaine. Plus de 20 millions d'habitants vivent dans cette dernière qui fait pourtant parti des 10 villes au monde où la qualité de l'air est la plus mauvaise. Une façon d'étrenner son tout nouveau titre sur la place publique. Pour se consoler, le maire de Lyon pourra noter que sa compatriote et concurrente Adeline Hazan, maire de Reims, n'a pas été élu elle non plus et, au même titre que lui, ne fait fait pas parti des 10 meilleurs maires. Seulement trois européens font parti de ce Top 10 et c'est le maire de Riace en Italie, Domenico Lucano qui arrive en troisième position pour l'Europe. L'élection, basée sur le vote des internautes, ne reflètent cela dit peut-être pas l'effective popularité des maires en lice puisque la mobilisation n'a été que très peu médiatisée en France.

14 commentaires
  1. lyonnais - 6 décembre 2010

    A Hambourg chef César Collomb, votre homologue lui a mit le métro pour relier la Hafan City au reste de la ville comme voulait le faire Mr. Barre pas un petit tram merdique et déjà obsolète.Je lis extension du métro (lol), deux stations dont l'une n'est pas encore fini (Oullins gare) et pour celle qui est terminée(la Soie)cher César Collomb est loupé, impossibilité de la prolonger soit sur le Montout soit vers Eurexpo.

  2. populiste - 6 décembre 2010

    J'espère sincérement que je vais faire partie des internautes votants pour voter contre le destructeur de LYON tout comme je le ferais en 2014.

  3. Yvan, de Lyon - 6 décembre 2010

    Meilleur maire du monde ?C'est le genre de récompense, qui ne veut rien dire !Sauf, pour les amateurs de pénétration de mouches...

  4. jerome manin - 6 décembre 2010

    Le roi se meurt...

  5. Martin de Givors - 6 décembre 2010

    Il s'agit d'une farce de Premier Avril...COLLOMB meilleur Maire du monde, c'est à vomir...de rire...Et dans ce cas, c'est aussi difficile de rire que de saisir la justification d'une telle sélection...A moins que les voeux de réalisation de projets autoroutiers et d'un grand stade soit un critère déterminant...En échange de ''rab' d'un plat de lentille avarié dont ils semblent raffoller, La majorité des élus Verts de Lyon peuvent également présenter sa candidature comme premier écologiste mondial.

  6. jerome manin - 7 décembre 2010

    L'imposture de Gérard Collomb est de se faire passer pour un modéré ayant fait ses obligés à la fois des doctrinaires (Communistes, Verts intégristes) et des opportunistes (affairistes et socialistes de circonstance). Ajoutez à cela quelques figures qui lui doivent tout, vous avez l'apparence d'un équilibre stable et bon enfant. L'image renvoyée est bien cadrée et censurée par une communication exemplaire, mais gestion et communication sont des choses différentes et le meilleur maire du monde en matière d'autopromotion peut cacher le plus mauvais en matière de gestion de projets, de finances et de ressources humaines.

  7. lyonnais - 7 décembre 2010

    J'oubliais chef César Collomb, votre tram T3, le Rhônexpress et le futur T4 eux arrive ou vont arrivé à la Part-Dieu côté Est c'est à dire que les voyageurs qui descendront côté Villette devront traverser la gare pour ce rendre soit dans le centre commercial soit dans les bureaux.Ceci créera un afflut de quelques 100 000 voyageurs de plus en transit dans cette gare de la Part-Dieu. Quel fou il est ce Collomb. Encore une très grave erreur de votre part comme vous en êtes coutumier.Pourquoi voter pour vos collistiers qui ne sont que vos petits soldats ?

  8. julian - 7 décembre 2010

    C'est bien. Avant il y avait les punching-ball, maintenant il y a les commentaires dans Lyon Cap pour défouler les frustrations d'opposants.

  9. lyonnais - 7 décembre 2010

    Nous sur Lyon on le savait depuis toujours qu'il n'était le meilleur.Pour vous @julian, cela ne vous gênes pas que notre maire fasse que des cacas boudins alors que c'était si façile de les faire en bonne uniforme. Maintenant essayez de démêlés les noeuds qu'il nous a créer, il faudra plus de 50 ans voir bien plus, voir jamais comme le centre d'échange de Perrache pour détruire et reconstruire par derrière.Alors oui julian,c'est jamais bien agréable d'entendre que la personne pour qui on a voté est nul!

  10. christian - 7 décembre 2010

    à Julian,Eh bien moi je vous dis : Heureusement, puisqu'il n'y a plus de punching-ball que nous sommes là pour permettre à l'affairiste ou socialiste' de circonstance de pouvoir 'exister', comme aime à le dire votre mentor chéri !Sans doute faisiez vous partie de ces 'invités' dans les loges ? « le tribunal administratif de Lyon, par un jugement du 10 novembre 2010, a condamné le Grand Lyon pour la location d’une loge de 18 places à Gerland pour les matchs de l’Olympique Lyonnais représentant un montant de 243 720 € pour une durée de 2 ans. Outre l’annulation avec effet rétroactif de la délibération du 8 septembre 2008 autorisant la signature du marché, le tribunal a exigé une régularisation de l’opération dans le délai maximum de quatre mois sous astreinte de 250 € par jour de retard. Après le conseil général, condamné pour l’achat de places de match de football de l’Olympique Lyonnais et pour l’achat de places de match de tennis au Grand Prix de Tennis de Lyon, c’est au tour du Grand Lyon d’être condamné pour des dépenses qui ne répondent pas à l’intérêt général de la population, mais seulement aux intérêts personnels de nos élus », commente l’association -Sans doute, la comm de GG a oublié de préciser dans son book pour tenter de décrocher le titre suprême qui lui a échappé (rhooo !), de mentionner son réel mode de fonctionnement sur la région lyonnaise .... avec tous ses border-lines qui commencent enfin à être dénoncés ! (bravo et merci à l'association CANOL, qui se bouge pour défendre les intérêts des 'administrés' contribuables que nous sommes)

  11. Marc ANTOINE - 7 décembre 2010

    À lyonnais,Rendons à César ce qui lui appartient. Le Centre d'échange de Perrache n'est pas une création du mandat Collomb mais celle de Louis Pradel (le maire bâtisseur). On peut ne pas apprécier son architecture blockhaus mais son contenu serait à l'extérieur (notamment 17 lignes de bus) Que ceux qui ont connu, avec ou sans plaisir, se rappelle le cours Verdun d'avant 1960 (trolley, bus, taxis, vogue...)

  12. julian - 7 décembre 2010

    @lyonnais : Christian je n'aime pas le foot. Pour ce qui est des loges à Gerland, la location a toujours été de mise depuis des lustres. Mais cela vous dérangeait moins à l'époque de Noir où vous aviez quelques passes-droits.

  13. julian - 7 décembre 2010

    Je suis un homme distrait, moins habitué que Jérôme Manin et Lyonnais à discuter ici donc je fais des erreurs. Excusez le novice qui a fait des erreurs de commentaires. Je disais donc à Christian que je n'aime pas le foot. Pour ce qui est des loges à Gerland, la location par la ville a toujours été de mise depuis des lustres. Mais cela vous dérangeait moins à l'époque de Noir où vous aviez peut-être quelques passes-droits et autres facilités?

  14. lyonnais - 8 décembre 2010

    'Petit' vous ne l'êtes pas cher Marc ANTOINE, vous êtes grand pas 'petit' comme notre maire (Césarius Collomb). Petit lui n'aurai jamais fait le centre d'échange de Perrache ou nous avions de belles vogues, de beaux cirques et oui c'était il y a un temps... Que certains ont connu. - Il n'aurait jamais fait la Tranchée Charlemagne, lui Petit dissiple de Perrache doit être tout retourner!Le Blockaus du centre d'échange de Perrache comme vous l'avez si bien dit joue un role majeur en terme de transports lui ne serra jamais détruit comme hélas a voulu nous le laisser croire notre Césarius local comme cet hivers 2008 à la Sucrière.Oui Césaruis Collomb est pire que notre ZIZI, des barrières il nous en crée de partout, Perrache (la Confluence, le mur de l'Est (qui non seulement coupe une grande partie de l'Est Lyonnais mais crée un mur sonore permanent pour les riverains).Césarius Collomb n'est pas le Maire bâtisseur comme la été Pradel, hormis l'échec du centre de Perrache (mais était-ce un échec en 70 dans un monde du tout voiture?), la Part-Dieu nous en avions besoin car la Presqu'île était trop petite et qu'il nous était impossible de pousser les murs. Il est le Maire dont on se souviendra dans un siècle comme celui qui à haché des pans de morceaux de ville pour l'éternité (plus d'un siècle).Alors comme vous GRAND Marc ANTOINNE, ne nous dîtes pas que vous avez voté pour un 'PETIT'.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut