PAS BASCULER

Bron : des divisions sans conséquence pour la gauche

Ce dimanche soir, les yeux seront rivés sur le nouvel équilibre politique de la communauté urbaine. La prochaine assemblée devrait être plus à droite, conséquence de changements de majorité dans plusieurs villes de l'agglomération. Au point de faire basculer le Grand Lyon ? Lyon Capitale revient sur les villes clefs de l’agglomération. Le cas de Bron.

L'affrontement entre Annie Guillemot (30,1 %) et Élisabeth Brissy-Queyranne (23,6 %) a été aussi violent que prévu. Sans surprise non plus, les deux femmes n'ont pas réussi à se mettre d'accord pour fusionner. Lors de l'entre-deux tours, Élisabeth Brissy-Queyranne lorgnait d'ailleurs plus volontiers sur l'UMP Yann Compan (24,9 %). Ce dernier rêvait d'un tel affrontement, le seul scénario qui aurait pu lui offrir ce bastion socialiste. Le maintien du FN (15,6 %) au second tour lui ôte toutefois tout espoir de victoire. Annie Guillemot est donc en ballotage favorable mais ressortira affaiblie de la campagne.

à lire également
faits divers
Un Brondillant de 19 ans a été interpellé, lundi, par les services de police. Le 2 avril dernier, il avait volé le téléphone portable d’un jeune homme de 18 ans en le menaçant avec une arme. Il avait également tenté de lui soutirer de l’argent.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut