Bonbons “sans gélatine de porc” : un élu parle de “laïcité bafouée”

Le conseiller municipal Les Républicains de Bron Yann Compan a critiqué dans un communiqué “la laïcité bafouée dans les écoles de la République”.

Yann Compan, conseiller municipal Les Républicains de Bron, a critiqué dans un communiqué "la laïcité bafouée dans les écoles de la République" après qu'une enseignante a demandé aux parents de fournir des bonbons "sans gélatine de porc" pour le carnaval.

"Il s’agit d’une entorse caractérisée au principe de laïcité, qui doit pourtant prévaloir dans les écoles publiques", s'insurge l'élu brondillant. "Une communauté ne peut imposer son régime alimentaire fondé sur une prescription religieuse à l’ensemble des élèves, sinon il s’agit de discrimination. Le problème pourrait paraître anodin pour un simple goûter d’enfants, mais nous ne devons plus déroger et faire comprendre aux plus jeunes et à leurs familles que des principes fondamentaux et la loi sont à respecter en France", s'emporte-t-il.

Yann Compan demande au maire de Bron, Jean-Michel Longueval, de "se saisir très rapidement de cette affaire, de procéder à un rappel à la loi et de veiller à l’avenir à ce que les principes républicains ne soient plus jamais bafoués dans les lieux publics de la ville".

à lire également
Vikash Dhorasoo
Il a porté les couleurs de l’OL entre 1998 et 2004. Il est double champion de France avec Lyon. Vikash Dhorasoo est désormais candidat à la mairie de Paris, sous les couleurs de la France Insoumise.
5 commentaires
  1. Robes Pierre - 11 février 2017

    la solution la plus sure pour éviter de manger des bonbons à la gélatine de porc c'est de garder ses enfants à la maison , ceci aura pour résultat d'en faire un peu plus aux petits civilisés

  2. Jean Jaurès - 11 février 2017

    Dans une école, seule la Science doit pouvoir interdire certains aliments susceptibles d'altérer la santé des enfants. Les prescriptions religieuses, reposant sur la superstition et l'obscurantisme, n'ont rien à y faire! Pour la cantine, c'est le problème de la Mairie (comme à Lyon qui éteint également les Lumières...) mais sur le temps scolaire, le temps de l'Education Nationale, c'est insupportable!

  3. Jean Jaurès - 11 février 2017

    Je dis même, c'est illégal! C'est un accommodement raisonnable plébiscité par Macron, vous savez, celui qui veut libérer les femmes de culture musulmane en leur couvrant la tête! Pour mieux les maintenir dans leur statut d'infériorité! Pour mieux assigner toute une population à résidence identitaire, pour la maintenir à distance et lui faire comprendre qu'elle doit demeurer au service des 'winners', bref, que son horizon d'esclave est indépassable...

  4. Jean Jaurès - 11 février 2017

    Macron? Un communauraciste!

  5. Gérard Eloi - 11 février 2017

    'accommodement raisonnable plébiscité par Macron'...Et les accommodements plébiscités par Macron auraient ainsi valeur de décrets à Bron et peut-être dans toute la région lyonnaise ?Curieuses méthodes pour un pays démocratique

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut