villeurbanne

Asvel, Gratte-Ciel Nord, cours Emile Zola : le réveil de Villeurbanne ?

villeurbanne ()

Le maire, Jean-Paul Bret, a présenté jeudi son bilan à mi-mandat. Il a insisté sur les réalisations au long cours. "Se dessine une dorsale vers l'Est", souligne-t-il. Les opposants pointent les faiblesses : le quartier St-Jean pour Dumas, GrandClément pour Vessiller.

L'endormie va-t-elle se réveiller ? Alors que Lyon fourmille de projets réalisés ou à venir (Confluence, Duchère, Part-Dieu…), la ville de Charles Hernu peine à impulser de nouvelles dynamiques. Lors de sa conférence de rentrée, le maire Jean-Paul Bret s'est employé à prouver le contraire, rappelant les grands chantiers au long cours lancés. A l'heure du bilan de mi-mandat, il a cité les opérations de renouvellement urbain comme à Maisons neuves -il y habite- Gratte Ciel Nord ou le terrain des Soeurs, vers Croix-Luizet.

Salle Arena : "une dernière haie à franchir"

"Se dessine une dorsale vers l'Est qui va prendre de l'importance", souligne-t-il. Cette dorsale traverse d'Ouest en Est la gare de Villeurbanne, le pôle multimédias Pixel - "une vraie réussite", la salle Arena (Asvel), Carré de Soie avec l'îlot Yoplait qui va se transformer d'ici 3 à 4 ans et l'Anneau Bleu. Concernant la salle multifonctions Arena, le maire précise qu'il reste à acquérir une parcelle d'un hectare (sur 5,5 ha au total), aujourd'hui détenue par le groupe de taxis G7. "C'est la dernière haie à franchir". Ensuite l'Asvel pourra déposer son permis de construire.

En centre-ville, Jean-Paul Bret annonce la réouverture officielle du Théâtre national populaire le 11 novembre prochain. "C'est la plus grosse rénovation de théâtre de France après l'Odéon (à Paris, ndlr)", signale-t-il. La piscine des Gratte Ciel, juste dessous, a fait aussi peau neuve, après une phase de travaux. Les premières esquisses du réaménagement du cours Emile-Zola seront bientôt présentées.

Les infrastructures de transport en panne

D'autres projets patinent. Par exemple le renforcement de la ligne C3 qui nécessiterait des couloirs de bus, ou la future ligne A7 reliant la Doua à GrandClément via les Gratte-Ciel, englués dans les cartons du Sytral.

Soucieux de présenter aussi des réalisations sociales, Jean-Paul Bret a parlé du Physioparc attenant à la résidence pour personnes âgées Château Gaillard où les seniors iront faire de l'exercice. Il sera inauguré le 20 septembre prochain. Annoncé aussi le lieu de répit pour les patients touchés par Alzheimer courant novembre, vers GrandClément. Enfin la ville s'enorgueillit d'avoir soutenu Village Vertical, coopérative d'habitants, qui voit le jour à Maisons Neuves.

Pendant six mois, le maire de Villeurbanne présentera son bilan lors de réunions publiques mensuelles, sous un chapiteau. Première étape, le 27 septembre à Charpennes-Tonkin.

--------

Ils critiquent le bilan de Jean-Paul Bret

dumas ()

"Jean-Paul Bret ne parle pas du sujet numéro un : comment réinjecter de l'activité dans cette ville qui s'appauvrit et où le taux de chômage s'élève à 15 % ?", s'insurge Baptiste Dumas (Radicaux de droite, photo ci-contre). Cet opposant réclame notamment une politique d'attractivité pour le quartier St-Jean, de l'autre côté du périphérique, "où rien n'est fait depuis dix ans". "Pour les Villeurbannais, c'est déjà Vaulx-en-Velin, regrette Basptiste Dumas. On pourrait y prolonger le tramway, on pourrait y développer des zones d'activités".

Richard Moralès (centre) critique le réaménagement du cours Emile Zola : "C'est une injure faite aux citoyens. On n'en a pas besoin. Le maire devrait être prudent avec l'argent public vu le contexte".

Béatrice Vessiller (Europe Ecologie les Verts) appuie plusieurs projets. "Nous pouvons revendiquer plusieurs réalisations, comme le réaménagement du cours Emile-Zola, proposé par les écologistes. C'est moi qui ai eu les premiers contacts avec Village Vertical et Jean-Paul Bret s'est montré ouvert et m'a fait confiance pour étudier leur venue à Villeurbanne". L'ex-adjointe, évincée l'an dernier, pointe "le manque d'un grand projet pour GrandClément. Il n'y a pas une vision d'ensemble pour ce quartier qui se construit beaucoup. Je ne vois pas la même volonté politique que pour Gratte-Ciel Nord".

à lire également
3 commentaires
  1. chtitange3869 - 12 septembre 2011

    On reconnait bien là M. Bret qui dépense encore à tous va les deniers de ses administrés ! Qui parmi les villeurbannais est prêt à accepter les bouchons qui vont bloquer le cours emile zola après sa rénovation ???

  2. quidam - 12 septembre 2011

    @chtitange3869 Ben moi, j'en ai marre de ce cours Emil Zola qui coupe Villeurbanne en deux, qui est très dangereux, n'apporte que bruit, pollution, des voitures garées sur les trottoirs, les passages piétions...Le cours est devenu une véritable autoroute urbaine. Il existe des alternatives, le métro est dessous avec des rames toutes les 3 minutes en periode de pointe, des parking relais gratuit. Donc oui je suis pour le réaménagement du crs Emile Zola qui est actuellement entièrement dédié a la voiture, 2 voies de circulations dans un sens, 2 autres voies dans l'autre sens et encore de pour le stationnement. A des endroit 95% de l'espace est dédié a la voiture, deux poussette ne se croisent pas, mais ça on s'en fout quand on est en voiture.Par contre concernant C3 ce devrait être une ligne de tramway, il y a plus de 65 000 utilisateurs jours, plus que certaine lignes de tramway, c'est la ligne la plus utilisée des TCL. Mais c'est aussi la ligne la plus merdiq... trois bus qui se suives et plus rien pendant 20 minutes, même pas de site propre, pas prioritaire au feux tricolore. La chaussée est complètement défoncés, ça secoue dans tous les sens. Mais ils s'en foutent je n'y ais jamais vu ni Bret ni Rivalta. Concernant A7 il y a 13 ans quand je suis venu habiter Villeurbanne a la journée de présentation a la mairie ils en parlaient déjà, 13 ans plus tard, RIEN. Donc ne comptait pas dessus.

  3. Clad - 4 octobre 2011

    @ quidam Parfaitement d'accord sur le réaménagement du cours; quelqu'un d'honnête doit reconnaitre que bien que le cours soit de type 2x2voies sur le papier, avec les gros C**s qui stationnent en double file et ceux qui doivent tourner (légitime) et quitter le cours, en pratique quand une voie reste fonctionnelle c'est déjà bien! Alors un axe mieux dessiné ne peut pas faire de mal. Une partie du traffic automobile se reportera je pense sur l'axe au nord du campus de la Doua qui est sous-exploité il me semble.Concernant C3, c'est un problème insoluble car aucune interruption de service n'est possible justement à cause de son volume. Comment faire des travaux dans ce contexte?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut